La justice prononce une peine modérée à l’encontre de trois paysans

8 mars 2016

Trois producteurs de lait, poursuivis pour avoir forcé un barrage de gendarmes, à Couëron, au cours d’une opération anti-aéroport, ont été condamnés, ce lundi 7 mars, par le tribunal correctionnel de Nantes. L’un d’entre eux a été condamné à six mois de prison avec sursis et six mois de suspension de permis de conduire. Un autre écope de cinq mois de prison avec sursis, et cinq mois de suspension de permis de conduire. Le dernier ? Trois mois de prison avec sursis et trois mois de suspension de permis. Un des trois prévenus qui était, en outre, poursuivi pour des violences est relaxé de ce chef.
Leurs tracteurs leur sont restitués, a ordonné le tribunal.

Le 11 janvier, 80 tracteurs anti-aéroport avaient mené des opérations de ralentissement en plusieurs points de Loire-Atlantique.

- Source : Ouest France


PAS D’EXPULSION DE LA NOÉ VERTE, SUR LA ZAD, AVANT UN AN

Le tribunal d’instance de Nantes a ordonné jeudi 3 mars l’expulsion de la maison occupée par un collectif de militants à la Noë Verte, sur la commune de Grandchamp-des-Fontaines, en limite de Zad. Mais le jugement accorde aux occupants le délai minimum légal de deux mois, plus un délai supplémentaire d’un an avant d’avoir à partir. Autrement dit, la Noë Verte est expulsable, mais pas avant mai 2017. On sera alors en pleine élection présidentielle.

Même si techniquement cette maison n’empêche en rien un démarrage des travaux sur un autre secteur de la zone de construction de l’aéroport, on imagine mal des ouvriers et bulldozers arriver avec, juste à côté, des zadistes autorisés à rester !

C’est en octobre dernier qu’une douzaine de Nantais ont investi cette maison d’habitation inoccupée depuis quatre ans. Ils y ont installé une conserverie. En urgence, la société Aéroports du Grand Ouest- Vinci, propriétaire, avait demandé l’expulsion immédiate.

- Source : Ouest France




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La justice plus sévère contre les opposants paisibles à l’aéroport que contre les taxis ou la FNSEA


23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Devant la mobilisation, le projet minier en pays basque nord est abandonné
Lire sur reporterre.net
15 février 2018
Le rapport Spinetta conseille de fermer les petites lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Le gouvernement refuse la transparence sur le projet de stockage à Belleville-sur-Loire
Lire sur reporterre.net
14 février 2018
Trois anti-Cigéo ont comparu devant la justice
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

22 février 2018
Le gouvernement a évacué les antinucléaires de Bure. Témoignages et réactions
Info
16 janvier 2018
Voie sur berge à Paris : rétablissons les faits
Tribune
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes