Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Enquête — Forêts

La place retrouvée des arbres parmi les vivants

Les études scientifiques récentes ont rendu aux arbres un statut d’être vivant qu’ils avaient perdu. Dans une série de trois articles, Reporterre s’est intéressé à ce regain d’intérêt pour ces majestueuses plantes et pour les forêts qu’elles constituent.

Francis Hallé : « Se libérer du règne de la mesure et renouer avec la sensibilité »

« On ne défend bien que ce que l’on a appris à aimer », assure le botaniste Francis Hallé, qui vient de fêter ses 83 ans. À l’ombre d’un grand chêne, celui qui n’a cessé de se battre pour la défense des forêts nous a parlé de beauté et d’émerveillement. Au loin, on entendait le cri de la huppe fasciée, tout juste revenue d’Afrique.

  • Lire l’article ici

Partout en France, la bataille pour sauver les arbres s’intensifie

Il y a celles qui s’enchaînent à un arbre, ceux qui multiplient les recours en justice, les grévistes de la faim et les vidéastes militants… Le mouvement en défense des arbres bourgeonne et profite de l’efficacité des réseaux sociaux. En ville, dans les forêts, « on bataille partout », résume Thomas Brail, resté 28 jours sur les branches d’un platane.

  • Lire l’article ici

Les arbres ont une « conscience de soi » et une sensibilité

Autrefois ignorés, les arbres ont retrouvé leur place parmi les vivants grâce aux études scientifiques récentes. Ces êtres sont munis d’une « conscience de soi », d’une sensibilité et d’une forme d’intelligence, constatent les chercheurs.

  • Lire l’article ici

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende