Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris

Durée de lecture : 1 minute

24 mai 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Ce vendredi 24 mai, 135 activistes du climat se sont introduits dans la mairie du 19e arrondissement de Paris. Ils ont investi les escaliers menant à l’étage de l’édifice à midi et demi et se sont époumonés à chanter « Demain matin, petit Macron, tu trouveras dans tes poumons, la pollution que tu nous a laissé, petit Macron on est venus te décrocher. »

Pendant ce temps, d’autres activistes sont allés décrocher le portrait présidentiel. Après quelques minutes à chercher un tournevis, ils ont décroché et réquisitionné leur 40e portrait de Macron depuis le mois de février 2019. Celui-ci était situé à l’entrée de la mairie. « Le mur vide symbolise le vide de la politique écologique d’Emmanuel Macron », a expliqué Sixtine, porte-parole de l’action. « Ils défendent des symboles, nous défendons la vie », a clamé Solène, 19 ans. Les activistes étaient pour la plupart des jeunes en grève pour le climat. Ils se sont dispersés gaiement au parc des Buttes-Chaumont avant de se diriger vers Opéra et la marche pour le climat, où le portrait réquisitionné s’est promené dans le cortège composé de milliers d’étudiants, de lycéens et de collégiens.

À Paris, vendredi 24 mai, devant la mairie du 19<sup class="typo_exposants">e</sup> arrondissement.

D’autres actions ont eu lieu à Lyon ce vendredi matin. Hier, jeudi 23 mai, des personnalités ont lancé un appel à décrocher 125 portraits, soit le nombre de jours qu’il a fallu à la France en 2019 pour dépasser son empreinte écologique.

Mardi 28 mai, le premier procès des « décrocheurs de portraits » se tiendra à Bourg-en-Bresse (Ain).

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre


Lire aussi : Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits


1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
1er avril 2020
Confinés à quai, les marins ne vont plus au grand large
Reportage
1er avril 2020
Partout en France, les « manifs de confinement » prennent de l’ampleur
Alternatives
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info


Sur les mêmes thèmes       Luttes



Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)