Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris

Durée de lecture : 1 minute

24 mai 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Ce vendredi 24 mai, 135 activistes du climat se sont introduits dans la mairie du 19e arrondissement de Paris. Ils ont investi les escaliers menant à l’étage de l’édifice à midi et demi et se sont époumonés à chanter « Demain matin, petit Macron, tu trouveras dans tes poumons, la pollution que tu nous a laissé, petit Macron on est venus te décrocher. »

Pendant ce temps, d’autres activistes sont allés décrocher le portrait présidentiel. Après quelques minutes à chercher un tournevis, ils ont décroché et réquisitionné leur 40e portrait de Macron depuis le mois de février 2019. Celui-ci était situé à l’entrée de la mairie. « Le mur vide symbolise le vide de la politique écologique d’Emmanuel Macron », a expliqué Sixtine, porte-parole de l’action. « Ils défendent des symboles, nous défendons la vie », a clamé Solène, 19 ans. Les activistes étaient pour la plupart des jeunes en grève pour le climat. Ils se sont dispersés gaiement au parc des Buttes-Chaumont avant de se diriger vers Opéra et la marche pour le climat, où le portrait réquisitionné s’est promené dans le cortège composé de milliers d’étudiants, de lycéens et de collégiens.

À Paris, vendredi 24 mai, devant la mairie du 19<sup class="typo_exposants">e</sup> arrondissement.

D’autres actions ont eu lieu à Lyon ce vendredi matin. Hier, jeudi 23 mai, des personnalités ont lancé un appel à décrocher 125 portraits, soit le nombre de jours qu’il a fallu à la France en 2019 pour dépasser son empreinte écologique.

Mardi 28 mai, le premier procès des « décrocheurs de portraits » se tiendra à Bourg-en-Bresse (Ain).

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre


Lire aussi : Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits


27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors des un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade elle aussi dangereuse
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
25 janvier 2020
Retraites : 7e rassemblement, détermination toujours intacte
Reportage
27 janvier 2020
Rallye Monte-Carlo : une course automobile absurde à l’heure du changement climatique
Reportage
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Luttes



Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)