Le Conseil national de protection de la nature considérablement affaibli par un projet de décret du gouvernement

Durée de lecture : 2 minutes

7 mai 2019



Un décret qui était en consultation jusqu’à hier lundi 6 mai pourrait considérablement affaiblir les pouvoirs du Conseil national de protection de la nature (CNPN), vénérable instance chargée de la protection des espèces menacées.

L’information a été révélée par Médiapart le dimanche 5 mai au soir, via un article et une tribune de membres du CNPN.

Le CNPN donne des avis consultatifs - mais très détaillées et très utiles en cas de procédure juridique - concernant les dérogations à la protection d’espèces protégées. Par exemple si une nouvelle autoroute risque de détruire l’habitat d’une plante, d’un insecte ou un rongeur protégé. Mais ce projet de décret voudrait réduire la consultation du CNPN à peau de chagrin, seulement dans les cas où quelques espèces menacées d’extinction sont concernées. Selon l’enquête de Médiapart, le CNPN perdrait environ 80% des dossiers qu’ils traite actuellement. Ils seraient transférés à des instances régionales, bien plus perméables aux pressions des préfets et collectivités locales.

Par ailleurs, Actu Environnement signale que le même décret voudrait supprimer d’autres consultations, comme celles des Agences régionales de santé ou de l’Institut national de l’origine et de la qualité, de l’Office national des forêts lors des projets de défrichement, ou encore de différents organismes quand un projet relève de la loi sur l’eau.

Selon le ministère de la Transition écologique, cité par Actu Environnement, « les consultations systématiques quelle que soit la nature du projet conduisent, au retour d’expérience, à engorger les services instructeurs et les organismes consultés ».






8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Nature Politique
7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
9 mai 2020
Appel des soignants : la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique
Tribune
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Sur les mêmes thèmes       Nature Politique