Le Défenseur des droits saisi de plaintes sur les violences policières

14 septembre 2016



Gazages, coups de matraques « gratuits », insultes : un collectif a adressé en juillet au Défenseur des droits 68 réclamations contre des violences policières lors des manifestations contre la loi travail, à Paris et dans le reste de la France.

« Alors que l’état d’urgence reste en vigueur, notre collectif, et bien d’autres, entend visibiliser une situation extrêmement répressive qui est en train de se normaliser », annonce mercredi 14 septembre dans un communiqué le Collectif Stop Violences Policières, à la veille d’une nouvelle mobilisation dans la rue. Ce collectif émane du groupe Defcol (Défense collective) qui s’est constitué lors du mouvement pour aider les manifestants arrêtés.

« Il y a eu des sanctions (...) très significatives », a répondu le ministre de l’Intérieur mercredi sur France Inter. « A chaque fois qu’il y a des policiers dont les agissements ne sont pas conformes à ce que sont les principes de droit et l’usage proportionné de la force, il y a systématiquement des sanctions ».

Interrogé sur le nombre précis de policiers sanctionnés, Bernard Cazeneuve a déclaré qu’il communiquerait un chiffre « dans les heures qui viennent ».

Si certains cas ont donné lieu à des plaintes devant l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices », le collectif déplore dans son communiqué des cas d’« intimidations de manifestants blessés », « dont la bonne foi était mise en doute par des agents » de police.

Interrogé par l’AFP, le Défenseur des droits a confirmé avoir reçu les réclamations en juillet et a indiqué que l’instruction des cas a commencé.

- Source : TV5

- Télécharger le communiqué du Collectif :

- Voir aussi : Des documentaristes lancent un appel à témoignage sur les violences policières




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Pour « un dialogue ferme, mais apaisé » entre la police et la société civile


Documents disponibles

  Sans titre

19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le siège d’EELV perd les deux tiers de ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Des dizaines d’incendies ravagent la Californie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
L’activiste Pablo Solon menacé d’emprisonnement en Bolivie par le gouvernement
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
CETA : les associations dénoncent un « coup de force »
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2017
Un iceberg géant se détache de l’Antarctique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
20 juillet 2017
Quand Valérie Pécresse pique le titre d’un film écolo pour nommer son mouvement
Tribune
21 juillet 2017
La science n’est pas réservée aux scientifiques
Tribune
21 juillet 2017
Etats généraux de l’alimentation : un besoin vital de parler
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés