Le budget 2020 manque le « virage écologique » promis par Macron

Durée de lecture : 2 minutes

27 septembre 2019



Le gouvernement a présenté ce vendredi 27 septembre son projet de loi de finances pour 2020, annoncé comme celui du virage écologique. « On s’attendrait à la présentation d’un budget compatible avec les accords de Paris sur le climat, les objectifs de développement durable et les enjeux environnementaux, incluant des objectifs de cohésion sociale, a déclaré France Nature Environnement dans un communiqué. Pourtant, ce budget manque pour le moins d’ambition de ce point de vue. »

Lors de la présentation du projet de loi de finances, ce vendredi, Bercy a pourtant publié un « livret de la transition écologique », qui recense toutes les mesures en faveur de l’environnement contenues dans ce texte. Un exercice inédit, selon les Échos, qui détaille les principales nouveautés :

  • les crédits de la mission « écologie, développement et mobilité durables » vont grimper l’an prochain de 800 millions d’euros par rapport à cette année. Les moyens mis à la disposition de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF, chargée de coordonner les grands projets d’infrastructures) seront notamment augmentés de 500 millions d’euros.
  • l’instauration de la taxe de solidarité sur les billets d’avion portera la contribution des compagnies aériennes au budget à 230 millions d’euros en 2020.
  • le gouvernement a fait évoluer les critères d’éligibilité de la prime à la conversion automobile en excluant de ce dispositif les véhicules les plus polluants et les plus coûteux. Le bonus automobile sera porté à 6.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique.
  • 6,3 milliards d’euros seront consacrés au soutien des énergies renouvelables, contre 7,3 milliards annoncés l’an dernier.
  • L’Office français de la biodiversité nouvellement créé sera doté de 41 millions d’euros.

Sur le fond, « les besoins d’investissement en matière de transition sont sous-dimensionnés dans le projet de budget 2020 », a affirmé FNE. Surtout, a précisé l’organisation environnementale, « la hausse annoncée de ce budget [selon Bercy, les crédits de l’Écologie devraient progresser de 640 millions d’euros] masque mal des suppressions de postes massives ». Comme Reporterre l’avait rapporté, le ministère de l’Écologie devrait ainsi perdre 1,8 % d’effectifs (− 1.769 postes) en 2020 et 5 % (− 4.961 postes) d’ici trois ans.

Pourtant, la transition écologique a besoin de ces services dans les territoires pour devenir réalité, accompagner collectivités et entreprises dans la transition. Comment le nouvel Office français pour la biodiversité nouvellement créé pourra-t-il remplir son rôle crucial pour la protection de la biodiversité avec moins d’effectifs ? Comment éviter de nouveaux accidents industriels comme AZF sans personnel pour inspecter les installations industrielles ? L’accident survenu hier dans une usine à haut risque à Rouen nous montre notre vulnérabilité et le besoin de personnel pour contrôler le respect des règles et assurer notre sécurité. » FNE






30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
29 octobre 2020
Le dehors, puissant anticorps au virus autoritariste
Tribune
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
28 octobre 2020
Le plus grand dépôt de méthane gelé au fond de l’Arctique commencerait à se libérer
Info


Sur les mêmes thèmes       Politique