Le budget 2020 manque le « virage écologique » promis par Macron

Durée de lecture : 2 minutes

27 septembre 2019



Le gouvernement a présenté ce vendredi 27 septembre son projet de loi de finances pour 2020, annoncé comme celui du virage écologique. « On s’attendrait à la présentation d’un budget compatible avec les accords de Paris sur le climat, les objectifs de développement durable et les enjeux environnementaux, incluant des objectifs de cohésion sociale, a déclaré France Nature Environnement dans un communiqué. Pourtant, ce budget manque pour le moins d’ambition de ce point de vue. »

Lors de la présentation du projet de loi de finances, ce vendredi, Bercy a pourtant publié un « livret de la transition écologique », qui recense toutes les mesures en faveur de l’environnement contenues dans ce texte. Un exercice inédit, selon les Échos, qui détaille les principales nouveautés :

  • les crédits de la mission « écologie, développement et mobilité durables » vont grimper l’an prochain de 800 millions d’euros par rapport à cette année. Les moyens mis à la disposition de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF, chargée de coordonner les grands projets d’infrastructures) seront notamment augmentés de 500 millions d’euros.
  • l’instauration de la taxe de solidarité sur les billets d’avion portera la contribution des compagnies aériennes au budget à 230 millions d’euros en 2020.
  • le gouvernement a fait évoluer les critères d’éligibilité de la prime à la conversion automobile en excluant de ce dispositif les véhicules les plus polluants et les plus coûteux. Le bonus automobile sera porté à 6.000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique.
  • 6,3 milliards d’euros seront consacrés au soutien des énergies renouvelables, contre 7,3 milliards annoncés l’an dernier.
  • L’Office français de la biodiversité nouvellement créé sera doté de 41 millions d’euros.

Sur le fond, « les besoins d’investissement en matière de transition sont sous-dimensionnés dans le projet de budget 2020 », a affirmé FNE. Surtout, a précisé l’organisation environnementale, « la hausse annoncée de ce budget [selon Bercy, les crédits de l’Écologie devraient progresser de 640 millions d’euros] masque mal des suppressions de postes massives ». Comme Reporterre l’avait rapporté, le ministère de l’Écologie devrait ainsi perdre 1,8 % d’effectifs (− 1.769 postes) en 2020 et 5 % (− 4.961 postes) d’ici trois ans.

Pourtant, la transition écologique a besoin de ces services dans les territoires pour devenir réalité, accompagner collectivités et entreprises dans la transition. Comment le nouvel Office français pour la biodiversité nouvellement créé pourra-t-il remplir son rôle crucial pour la protection de la biodiversité avec moins d’effectifs ? Comment éviter de nouveaux accidents industriels comme AZF sans personnel pour inspecter les installations industrielles ? L’accident survenu hier dans une usine à haut risque à Rouen nous montre notre vulnérabilité et le besoin de personnel pour contrôler le respect des règles et assurer notre sécurité. » FNE






31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Sur les mêmes thèmes       Politique