Le département de Loire-Atlantique va racheter plus de la moitié des terres de la Zad pour 950.000 euros

Durée de lecture : 2 minutes

19 décembre 2018 /

Le conseil départemental de Loire-Atlantique va redevenir propriétaire de la majeure partie des terres de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. L’État et le département ont annoncé mardi 18 décembre avoir trouvé un accord pour la rétrocession de 895 ha sur les 1.425 ha de l’ex-future zone aéroportuaire. La signature interviendra « au premier trimestre 2019 », ont indiqué les deux parties.

Le conseil départemental réclamait le paiement d’un euro symbolique au titre du préjudice subi après l’abandon du projet d’aéroport. Finalement, il versera à l’État un chèque de 950.000 euros. Un prix qui résulte de la valeur estimée des terrains et des bâtiments. Un prix qui tient compte aussi des travaux déjà effectués par le département pour la réparation des routes traversant la Zad. Ce chantier, que l’État s’était engagé à rembourser, est évalué à près d’un million d’euros. Les deux parties refusent toutefois, pour l’heure, de rendre public les détails de l’opération.

« En rétrocédant aujourd’hui une partie importante des terres et bâtis de la Zad au conseil départemental, l’État a, sans surprise, fait le pari de la facilité : il se défausse plutôt que de favoriser la poursuite d’une expérience singulière qui tente de répondre de manière créative aux enjeux climatiques, agricoles et sociaux actuels », ont réagi les habitants de la Zad et leurs soutiens dans un communiqué.

Ils annoncent avoir créé un fonds de dotation nommé « La terre en commun » afin d’acquérir progressivement le foncier et le bâti de la Zad. « Il a pour but de construire pas à pas des formes de propriété collective permettant au mieux une prise en charge de ce bocage par celles et ceux qui le protègent et en partagent quotidiennement l’usage », indiquent-ils. Ils entendent commencer par se porter candidats à l’achat de terres, parcelles boisées et bâtis non rachetés par le département.



Lire aussi : Notre-Dame-des-Landes : la négociation sur les terres de la Zad a progressé


24 février 2020
En Iran, huit écologistes condamnés à plusieurs années de prison
Lire sur reporterre.net
22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

22 février 2020
Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste
Enquête
24 février 2020
VIDÉO - Se passer des pesticides chimiques, grâce aux « préparations naturelles peu préoccupantes »
Alternative
22 février 2020
Le changement climatique fragilise de plus en plus les infrastructures de transport
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes





Du même auteur