Le gouvernement ne veut pas interdire le dioxyde de titane, pourtant proscrit par les députés

Durée de lecture : 1 minute

10 janvier 2019

Mardi 8 janvier, dans une interview accordée à l’émission « C à vous », le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a annoncé qu’il ne comptait pas signer l’arrêté d’interdiction du dioxyde de titane, comme l’y enjoint pourtant la loi Alimentation, adoptée en novembre 2018.

Le dioxyde de titane est une nanoparticule utilisée comme additif alimentaire, sous le nom d’E171. D’après les études scientifiques, il aurait un effet non seulement délétère pour le système immunitaire, mais aussi cancérogène. C’est pourquoi les parlementaires l’avaient interdit lors des débats sur la loi Alimentation.

Fondant son refus sur l’absence de preuves définitives quant aux effets sanitaires du dioxyde de titane, le ministre de l’Économie entend lancer une nouvelle expertise et invite les industriels à « s’abstenir » d’utiliser la substance.

Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « cette façon de remettre à après-demain ce que la France aurait dû adopter avant-hier est insupportable et engage la responsabilité pénale dudit ministre ; elle apporte la preuve définitive de la duplicité du gouvernement qui plaide pour une interdiction du dioxyde de titane en 2018 par la voix de Brune Poirson tout en rejetant le principe d’une interdiction en 2019 par la voix du ministre de l’Economie. »

Pour Générations futures ce renoncement est « inadmissible et incompréhensible ». « Les preuves scientifiques montrant des effets inquiétants sont déjà là, a indiqué le directeur de l’ONG, François Veillerette, dans un communiqué. En cas de doute, quoi qu’il en soit, c’est le principe de précaution qui doit s’appliquer. »

- Source : Agir pour l’environnement et Générations futures.



Lire aussi : Des nanoparticules auraient causé la mort de dizaines de vaches dans le Haut-Rhin


21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alimentation

20 janvier 2020
Les activités industrielles causent de plus en plus de séismes
Enquête
21 janvier 2020
Une forêt exceptionnelle du Gard décimée pour fournir du bois de chauffage
Tribune
20 janvier 2020
La survie de Terre de liens entre les mains du gouvernement
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Alimentation