Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Santé

Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim

Dans un communiqué publié mardi 20 octobre, le gouvernement a annoncé qu’il suspendait l’usage des masques contenant de la zéolithe d’argent et de cuivre : « Dans l’attente de cet avis demandé à l’ANSES et dans un contexte où il est essentiel que chaque personne soit en confiance pour porter ses masques de protection, l’Etat a décidé de substituer à ces masques (sic) par d’autres modèles à filtration garantie ne contenant pas de zéolites. Par ailleurs l’Etat a fait confirmer par les autres fournisseurs de masques textiles acquis par l’Etat qu’ils ne contiennent pas ces deux substances » [zéolithe d’argent et de cuivre, et zéolithe d’argent].

Cette décision du gouvernement fait suite aux enquêtes de Reporterre à retrouver ici.


L’Éducation nationale suspend l’utilisation des masques Dim

Le ministère de l’Éducation nationale a suspendu mardi 20 octobre la distribution aux enseignants des masques de la marque Dim, dont Reporterre a révélé la potentielle toxicité. C’est ce qu’indique le syndicat SNES-FSU, qui indique dans un communiqué : « Une réunion entre les organisations syndicales et le ministère s’est tenue en visio le mardi 20 octobre pour faire le point sur la situation sanitaire. Des informations importantes ont été apportées », notamment à propos des masques de la marque Dim à la zéolithe d’argent et de cuivre : « suspension de l’utilisation des masques Dim. Cela correspond à la demande du SNES-FSU. Dans l’attente des résultats de l’expertise, les personnels se verront distribuer un sachet de six masques en tissu, certifiés sans traitement biocide. Les personnels vulnérables continueront de disposer de masques chirurgicaux type 2. »

Selon le syndicat d’enseignants :

« Le Ministère a été rappelé que les masques Dim avaient été fournis à toute la Fonction Publique et pas seulement à l’Éducation nationale, dès le mois de mai 2020, tout en constituant un stock important.

Dim a répondu ces derniers jours sur la non dangerosité des masques, mais une expertise a été lancée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire, en lien avec la direction de la prévention des risques du Ministère de l’écologie.

Dans l’attente des résultats de cette expertise, par précaution, le Ministère demande aux académies de suspendre la distribution de masques Dim, de demander aux agents de ne plus les porter et de s’engager dans la distribution de nouveaux masques. Les masques Dim devront être restockés. »

Le ministère du Travail avait devancé l’Éducation nationale, demandant à ses agents dès lundi 19 octobre de ne plus porter les masques Dim.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende