Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation

Durée de lecture : 2 minutes

12 juin 2019



Taha Bouhafs, un des journalistes de Là-bas si j’y suis, a été arrêté mardi 11 juin, à 17 heures, et placé en garde à vue au commissariat d’Alfortville (Val-de-Marne) alors qu’il couvrait une manifestation de sans-papiers. Mercredi 12, dans l’après-midi, il n’était toujours pas sorti. Il a été interpellé pour outrage et rébellion.

La scène a eu lieu devant les locaux de Chronopost d’Alfortville. Des travailleurs sans papier s’étaient mis en grève pour obtenir leur régularisation avec le soutien du syndicat Sud-PTT. La situation s’est tendue lorsqu’ils ont tenté d’installer des tentes dans les locaux de Chronopost malgré la pression des vigiles. Une trentaine de policiers de la BAC sont alors arrivés sur place. Ils ont interpellé Taha Bouhaf et un militant, qui ont été plaqués au sol, face contre terre, et menottés.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, on peut voir les policiers en civil mener le journaliste jusqu’à un véhicule gris afin de l’emmener au commissariat. « Ils m’ont déboîté l’épaule, se plaint l’interpellé. Ils me l’ont vraiment déboîtée », répète-t-il.


Le site de presse en ligne Là-bas si j’y suis dénonce dans un communiqué « les violences des fonctionnaires de police » et rappelle que « Taha Bouhafs a filmé l’intégralité de la scène. Toute suppression de cet enregistrement serait bien évidemment le fait volontaire de fonctionnaires de police. Tout au long de son interpellation, Taha Bouhafs a fait état de sa qualité de journaliste en exercice. »

Là bas si j’y suis appelle à un rassemblement ce soir, mercredi 12 juin, à 18 h devant le commissariat d’Alfortville pour « défendre la liberté de la presse ».

Le journaliste Taha Bouhafs est notamment connu pour avoir filmé Alexandre Benalla, le collaborateur d’Emmanuel Macron, frappant des manifestants le 1e mai 2018.





Lire aussi : Le journaliste Gaspard Glanz libre de couvrir les manifestations


29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
29 septembre 2020
Sites dangereux : « On rogne sur le droit plutôt que recruter des inspecteurs »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Libertés