Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation

Durée de lecture : 2 minutes

12 juin 2019

Taha Bouhafs, un des journalistes de Là-bas si j’y suis, a été arrêté mardi 11 juin, à 17 heures, et placé en garde à vue au commissariat d’Alfortville (Val-de-Marne) alors qu’il couvrait une manifestation de sans-papiers. Mercredi 12, dans l’après-midi, il n’était toujours pas sorti. Il a été interpellé pour outrage et rébellion.

La scène a eu lieu devant les locaux de Chronopost d’Alfortville. Des travailleurs sans papier s’étaient mis en grève pour obtenir leur régularisation avec le soutien du syndicat Sud-PTT. La situation s’est tendue lorsqu’ils ont tenté d’installer des tentes dans les locaux de Chronopost malgré la pression des vigiles. Une trentaine de policiers de la BAC sont alors arrivés sur place. Ils ont interpellé Taha Bouhaf et un militant, qui ont été plaqués au sol, face contre terre, et menottés.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, on peut voir les policiers en civil mener le journaliste jusqu’à un véhicule gris afin de l’emmener au commissariat. « Ils m’ont déboîté l’épaule, se plaint l’interpellé. Ils me l’ont vraiment déboîtée », répète-t-il.


Le site de presse en ligne Là-bas si j’y suis dénonce dans un communiqué « les violences des fonctionnaires de police » et rappelle que « Taha Bouhafs a filmé l’intégralité de la scène. Toute suppression de cet enregistrement serait bien évidemment le fait volontaire de fonctionnaires de police. Tout au long de son interpellation, Taha Bouhafs a fait état de sa qualité de journaliste en exercice. »

Là bas si j’y suis appelle à un rassemblement ce soir, mercredi 12 juin, à 18 h devant le commissariat d’Alfortville pour « défendre la liberté de la presse ».

Le journaliste Taha Bouhafs est notamment connu pour avoir filmé Alexandre Benalla, le collaborateur d’Emmanuel Macron, frappant des manifestants le 1e mai 2018.



Lire aussi : Le journaliste Gaspard Glanz libre de couvrir les manifestations


22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
22 janvier 2020
L’Andra utilise des youtubeurs pour rendre « cool » les déchets radioactifs
Tribune
21 janvier 2020
Les feux menacent la santé mentale des Australiens
Info
22 janvier 2020
Mégafeux australiens : quel avenir pour la faune et la flore ?
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés