Le militant Txetx Etcheverry poursuivi pour une prise de parole anti-nucléaire

10 mai 2016



Le militant du mouvement altermondialiste basque Bizi ! Txetx Etcheverry a été entendu par la police mardi 10 mai à 10 h au commissariat de Bayonne (Pyrénées-Atlantique). Il y a appris que la procureur de la République, Marie Hirigoyen, a ouvert le 22 mars une procédure à son encontre pour « organisation d’une manifestation sur la voie publique sans déclaration et entrave à la circulation des véhicules sur une voie publique le 20 juillet 2015 à Fessenheim [Haut-Rhin] ».

Cette manifestation était en réalité une prise de parole contre le nucléaire et pour la transition énergétique réalisée devant la centrale de Fessenheim, à l’occasion du passage du tour Alternatiba. « Ma déclaration s’est faite sur un trottoir et nous avons fait 200 déclarations de ce même type qui n’ont pas posé problème. L’occupation de la voie publique était doublement déclarée, puisque nous avions déclaré chaque étape au niveau préfectoral en plus d’une déclaration globale du tour », a précisé à Reporterre Textx Etcheverry.

« Cette procédure ne tient pas la route. Pourquoi avoir ouvert cette procédure huit mois après les faits ? Pourquoi à Bayonne ? Je pense qu’ils n’ont aucun moyen d’aller jusqu’au procès et encore moins de le gagner, a poursuivi le militant. Mais cette procédure est tellement étonnante que je ne peux rien préjuger ».

M. Etcheverry a refusé que les policiers prennent sa photo anthropométrique et ses empreintes et a finalement été relâché. Contactés, l’hôtel de police et le tribunal de grande instance de Bayonne n’ont pas donné suite à nos appels.

Avant l’audition, un rassemblement d’une soixantaine de personnes a été organisé devant l’hôtel de police. Txetx Etcheverry a pris la parole pour rappeler les faits et réclamer la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim - dont le décret d’abrogation d’autorisation d’exploiter doit être signé en cette année 2016, a promis François Hollande lors de la dernière conférence environnementale. Mais aussi, précise-t-il à Reporterre, « la fermeture de la centrale de Garona, en Espagne, encore plus vieille que Fessenheim puisqu’elle est entrée en fonctionnement en 1971, a déclaré le militant. C’est le même modèle de réacteur que celui qui a pété à Fukushima. Il a été arrêté suite à plusieurs incidents mais l’entreprise propriétaire, Nuceonor, demande sa réouverture jusqu’en 2031 - pour une durée de vie de 60 ans ! » Une manifestation pour la fermeture de cette centrale est prévue samedi 11 juin à Gasteiz, dans le Pays basque espagnol.

- Source : Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : État d’urgence : un rappel à la loi pour avoir distribué des tracts contre le nucléaire


25 mai 2017
Grippe aviaire : les éleveurs de canards en plein air sont inquiets
Lire sur reporterre.net
24 mai 2017
Décès de l’acteur Roger Moore : « La cause animale a perdu un fidèle allié »
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
L’état de la biodiversité en France se dégrade continûment
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
Diane Simiu nommée conseillère Environnement pour l’Elysée et pour Matignon
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Bure : la cour d’appel confirme l’illégalité de travaux de l’Andra
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
La Suisse décide de sortir du nucléaire
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Un paysan qui voulait échapper aux contrôles tué par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’entrée au gouvernement de Hulot reporte la parution du livre « Osons le big bang démocratique »
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
Plus de 28.000 plantes ont des propriétés médicinales
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’Europe votera le 30 mai sur les perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
A Bonn, les négociations climat s’achèvent, l’incertitude américaine demeure
Lire sur reporterre.net
18 mai 2017
Edouard Philippe a travaillé pour un cabinet d’avocats pro-OGM
Lire sur reporterre.net
18 mai 2017
Plainte de Greenpeace à Bruxelles sur la recapitalisation d’EDF
Lire sur reporterre.net
17 mai 2017
Le directeur de cabinet de M. Macron est un préfet ultra-répressif
Lire sur reporterre.net
17 mai 2017
UE : les discussions reprennent pour prolonger l’autorisation du glyphosate
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alternatiba Nucléaire

25 mai 2017
Notre-Dame-des-Landes : la compensation écologique du projet d’aéroport serait très compliquée
Info
22 avril 2017
Les chercheurs défendent dans la rue la liberté de la science
Info
26 mai 2017
La professionnalisation de la politique dégrade la démocratie
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Alternatiba Nucléaire