Le procès de Keziah Nuissier, militant antichlordécone, a été renvoyé à mars 2021

Durée de lecture : 2 minutes

9 novembre 2020



Prévu lundi 9 novembre 2020 à Fort-de-France, en Martinique, le procès de Kéziah Nuissier a été renvoyé au 17 mars 2021 à la demande de ses avocats et du procureur de la République.

Le 16 juillet dernier, comme l’a montré Reporterre, ce militant antichlordécone avait été roué de coups de matraque et injurié à Fort-de-France, en Martinique, par des gendarmes mobiles et un policier. C’est pourtant lui qui comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France pour des faits « de violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». Son « tort » ? Avoir cherché à protéger sa mère, frappée par un militaire au cours d’une manifestation contre la répression du mouvement antichlordécone.

Malgré le refus de la partie civile qui s’y opposait fermement, le procès de Keziah Nuissier a été renvoyé au 17 mars 2021 à 9 heures. Le tribunal a également levé le contrôle judiciaire dont faisait l’objet le jeune homme.

Dès le début de l’audience, qui se tenait au tribunal de grande instance de Fort-de-France, ses nouveaux avocats, maître Eddy Arneton et le bâtonnier Raphaël Constant, ont formulé une demande de renvoi. « Juger ce dossier à la hâte n’est pas œuvre de justice. Il faut renvoyer ce dossier. Vous avez la possibilité de le faire », a déclaré à la barre Me Eddy Arneton. Après avoir dénoncé des actes de diffamation de la part des avocats de la défense, le procureur de la République Renaud Gaudeul a à son tour demandé le renvoi du procès.

À l’extérieur du tribunal, plusieurs dizaines de militants se sont réunis en soutien au militant antichlordécone, au son des tambours et des conques de lambi. À sa sortie du tribunal, Keziah Nuissier s’est exprimé et a joué du tambour devant le Palais de justice.

  • Photo : Kéziah Nuissier, Madly Etilé, sa mère, et Me Eddy Arneton. © Benjamin Peraste/Reporterre




Lire aussi : Kéziah, militant antichlordécone, tabassé par les forces de l’ordre puis accusé de violences


24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
La loi sur la recherche adoptée malgré l’opposition des chercheurs
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés Luttes
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés Luttes