Le protecteur des papillons Monarque assassiné au Mexique

Durée de lecture : 2 minutes

1er février 2020

Le militant écologiste mexicain qui se battait pour protéger les aires d’hivernage du papillon monarque a été retrouvé mort, noyé, deux semaines après sa disparition.

Cheveux poivre et sel et épaisse moustache, Homero Gómez González, 50 ans, est un ancien bûcheron qui avait créé et dirigeait la réserve de papillons d’El Rosario, un hameau dans les collines de l’ouest du Michoacán, où les papillons monarques hivernent au milieu de forêts denses de sapins et de pins. Il avait réussi à faire classer la forêt au patrimoine mondial de l’Unesco, et l’exploitation forestière y est interdite. Il postait souvent des vidéos magiques de papillons monarques sur les réseaux sociaux.

Il a disparu le 13 janvier. Son corps a été retrouvé le 29 flottant dans un puits, portant des signes de torture. Le motif de son meurtre reste inconnu, mais certains militants ont émis l’hypothèse que cela pourrait être lié à des disputes concernant l’exploitation forestière illégale dans la zone protégée.

Des millions de papillons font chaque année un voyage de 3.220 km entre le Canada et le centre du Mexique où ils passent l’hiver au chaud. Mais les forêts et les monarques sont menacés par le changement climatique, par les bûcherons illégaux et par les producteurs d’avocats.

Quatorze activistes de l’environnement ont été tués au Mexique en 2018, d’après l’ONG Global Witness. Les autorités mexicaines ont annoncé au début de janvier que plus de 61.000 personnes sont portées disparues au Mexique depuis dix ans, l’un des chiffres le plus élevé d’Amérique latine, la majorité probablement victime d’organisations criminelles.



Lire aussi : Un écologiste opposé à une centrale thermique assassiné au Mexique


21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International Libertés
21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
20 février 2020
Pour soutenir la pêche locale, vive la vente directe
Tribune
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info


Sur les mêmes thèmes       International Libertés