Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

Un écologiste opposé à une centrale thermique assassiné au Mexique

Un activiste écologiste mexicain a été assassiné juste avant un référendum sur une centrale thermoélectrique et un pipeline controversés auxquels il s’opposait. Le pipeline devrait traverser Amilcingo, le village natal de Soberanes, avec un impact probable sur la santé, la sécurité et la qualité de l’eau des communautés en grande partie indigènes de la région environnante.

Militant des droits de l’homme, producteur pour une station de radio communautaire et opposant de longue date au Proyecto Integral Morelos, Samir Flores Soberanes, un Náhuatl autochtone, a été tué de deux balles dans la tête, mercredi 20 février, à son domicile dans la ville d’Amilcingo, dans l’État de Morelos, à 120 km au sud de Mexico.

Le procureur de l’État à Morelos, Uriel Carmona, a déclaré que le meurtre n’avait rien à voir avec la centrale thermoélectrique et que les enquêteurs recherchaient des liens avec le crime organisé.

Le Front populaire dans la défense de la terre et de l’eau des états de Morelos, Puebla et Tlaxcala (FPDTA) a, lui, déclaré dans un communiqué, que Flores n’avait pas d’ennemis autres que ceux à l’origine du projet : « C’est un crime politique pour punir Samir de son combat pour la défense des droits humains et l’autonomie et l’autodétermination des citoyens. »

E.S.

-  Source : Ecowatch

-  Photo : Ixchel Cisneros

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende