Le trafic du canal du Panama perturbé par une sécheresse historique

Durée de lecture : 1 minute

7 juin 2019



Le Panama connait sa pire sécheresse depuis 115 ans. Résultat : le canal qui relie l’Atlantique au Pacifique manque d’eau, et le trafic de marchandises est très perturbé. Il n’y a pas eu pluie depuis plus de cinq mois. En conséquence, les niveaux d’eau du lac Gatún, au centre du canal, ont baissé de 2,4 m, ce qui a poussé à réduire le poids des cargaisons que les navires peuvent transporter.

Le canal, l’une des principales artères commerciales du monde, relie les océans Atlantique et Pacifique. Il a été agrandi en 2016, ce qui lui a permis d’accueillir de plus gros navires. Mais seulement trois ans plus tard, des améliorations supplémentaires sous la forme d’un troisième lac sont déjà nécessaires si l’on veut maintenir le trafic habituel dans les conditions météorologiques extrêmes prévues du fait du changement climatique.

Laurentino Cortizo, le nouveau président du Panama, qui entrera en fonction en juillet, devra décider s’il faut construire ce nouveau lac en plus des lacs Gatún et Alajuela, qui, non seulement alimentent le canal, mais fournissent également de l’électricité et de l’eau potable à plus de la moitié du pays.

Mais Félix Wing Solís, un militant écologiste panaméen, a tiré la sonnette d’alarme et a déclaré que le gouvernement devait veiller à ne pas construire de nouveaux lacs « aux dépens des forêts — ce qui irait à l’encontre du but recherché ».






27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
L’épandage aérien de fongicide autorisé dans l’Aude et l’Hérault
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le gouvernement poursuivi en justice pour obtenir l’ouverture des parcs et jardins
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Le changement climatique menace la capacité de stockage du carbone des forêts tropicales
Lire sur reporterre.net
25 mai 2020
Fin de la grève de la faim contre l’inaction climatique de l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie
Lire sur reporterre.net
23 mai 2020
Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie
Lire sur reporterre.net
20 mai 2020
En Chine, la pollution est plus forte qu’avant le confinement
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
27 mai 2020
Non au retour à un État fort, misons sur le local et sur la société
Tribune
26 mai 2020
Les salariés de l’automobile veulent croire à une relance écologique du secteur
Info
27 mai 2020
Sur les plages, la ruée des promeneurs menace les oiseaux d’eau
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat