Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

Le vignoble bordelais veut réduire l’usage des pesticides de moitié d’ici 2025

Durée de lecture : 1 minute

8 juillet 2016



Mercredi 6 juillet, le conseil régional de Nouvelle Aquitaine, la préfecture de région, les chambres d’agriculture et l’interprofession des vins de Bordeaux, ont signé un plan de réduction « dans les meilleurs délais » de l’usage des pesticides dans le vignoble.

L’ambition de ce plan est calquée sur celle du plan national Ecophyto II du ministère de l’Agriculture, et vise donc à réduire l’usage des pesticides de 25 % en 2020, et de 50 % en 2025.

Ce plan est articulé autour de quatre axes prioritaires : surveiller l’évolution des pratiques et l’exposition des populations aux pesticides, généraliser les bonnes pratiques, accompagner les mutations techniques dans l’agro-équipement et accompagner la recherche appliquée et fondamentale de solutions alternatives. S’il s’articule en premier lieu autour du vignoble bordelais, ce plan a l’ambition d’être déployé sur les autres vignobles de la région (Cognac, Buzet, Marmandais, Jurançon) ainsi qu’aux cultures arboricoles en Limousin.

- Source : France TV info

A lire aussi
- A Bordeaux, mobilisation contre les pesticides sur le vin... et les autres cultures
- Le succès surprenant de la marche anti-pesticides à Bordeaux
- De nouveau, un vigneron traité en justice pour refus d’utiliser des pesticides





Lire aussi : Les vins bio ont leur concours, et c’est du bon !


4 décembre 2020
À Bercy, une action militante pour dire « stop à Amazon »
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Fin de l’enquête pour « association de malfaiteurs » à Bure
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Le Conseil constitutionnel valide les dispositions affaiblissant le droit de l’environnement dans la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Les professionnels de la petite enfance mobilisés contre la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Un week-end de mobilisation pour défendre l’instruction en famille
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Pour l’ASN, la prolongation de la durée de vie des réacteurs à 50 ans est possible sous conditions
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Deux décrocheurs de portrait présidentiel relaxés à Strasbourg
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
L’entreprise POMA visée par des antinucléaires
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Un écolo suisse en procès pour une « visite touristique » militante
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
60 associations appellent à rendre obligatoire la rénovation énergétique des logements
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Brésil : La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint un record en 2020
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Loi Sécurité globale : le timide recul du gouvernement
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Le gouvernement voudrait intégrer la restructuration d’EDF et la reforme du Code minier au projet de loi Convention citoyenne
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Huit associations déposent plainte contre des pesticides plus toxiques qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
L’Australie est en pleine canicule
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
3 décembre 2020
Sans les femmes, la réponse au défi écologique est partielle
Tribune
3 décembre 2020
La prolifération des sangliers, un casse-tête écologique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pesticides