Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

Les États-Unis remettent en cause le principe de la « neutralité du net »

Le régulateur états-unien des communications a mis fin jeudi 14 décembre au principe de « neutralité du net », l’accusant de freiner l’investissement et l’innovation, une décision qui attise les craintes d’un « internet à deux vitesses ».

La Commission fédérale des communications (FCC) revient ainsi sur une réglementation passée en 2015 à l’instigation de l’administration Obama, obligeant les fournisseurs d’accès internet (FAI) à traiter de la même manière les contenus passant dans leurs « tuyaux ».

Désormais, la FCC les autorise théoriquement à moduler la vitesse de débit internet à leur guise : les tenants de la « neutralité » craignent donc que ces opérateurs ne fassent payer plus cher pour un débit plus rapide, ou bloquent certains services leur faisant concurrence, comme la vidéo à la demande, la téléphonie par internet ou les moteurs de recherche.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende