Les antinucléaires de Bure face à la justice, l’enquête de Reporterre et Mediapart

Durée de lecture : 1 minute

5 mai 2020 / Marie Barbier (Reporterre) et Jade Lindgaard (Mediapart)



Dans une enquête approfondie et menée en commun, Reporterre et Mediapart ont détaillé l’information judiciaire ouverte en juillet 2017 contre les opposants au projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires. Moyens humains et financiers extraordinaires et droits de la défense bafoués, elle constitue une atteinte grave aux libertés publiques. Voici les trois volets de notre enquête ainsi que notre éditorial.

DITORIAL] À Bure, contre le mouvement antinucléaire, une justice politique

À lire ici


[VOLET 1] La justice a massivement surveillé les militants antinucléaires de Bure

Devant le palais de justice de Bar-le-Duc, le 5 février 2019.

À lire ici


[VOLET 2] L’État a dépensé un million d’euros contre les antinucléaires de Bure

À lire ici


[VOLET 3] À Bure, la justice a bafoué les droits de la défense

Maitre Ambroselli (à gauche) et ses avocates et avocat, devant le palais de justice de Bar-le-Duc, le 25 juin 2018.

À lire ici





Source : Marie Barbier/(Reporterre) et Jade Lindgaard/(Mediapart) et Hervé Kempf/(Reporterre) pour l’éditorial

Dessin : © Tommy Dessine/Reporterre

Photos :
. Bar-le-Duc : © Lorène Lavocat/Reporterre
. infographie : © Sacha Pessin/Reporterre
. Me Ambroselli : © Mathieu Génon/Reporterre

DOSSIER    Déchets nucléaires

THEMATIQUE    Libertés
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
29 octobre 2020
Les minerais : le très noir tableau des énergies vertes
Info


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires



Sur les mêmes thèmes       Libertés





Du même auteur       Marie Barbier (Reporterre) et Jade Lindgaard (Mediapart)