Les compagnies aériennes devront fermer leurs vols intérieurs en cas d’alternative ferroviaire

Durée de lecture : 2 minutes

23 juin 2020



En contrepartie d’une aide de sept milliards d’euros débloquée par le gouvernement pour sortir de la crise, Air France devait abandonner les liaisons intérieures desservies par le train en moins de 2 h 30. Pour que ses concurrents low cost ne reprennent pas ce créneau, le gouvernement a annoncé lundi 22 juin que toutes les compagnies aériennes seraient concernées par cette interdiction.

« Il n’est pas envisageable que des opérateurs quels qu’ils soient, notamment low cost, viennent s’y insérer [dans les créneaux délaissés]. Donc, nous prendrons un arrêté pour des raisons environnementales, compatible avec le droit européen, de manière à ce qu’il n’y ait pas ces effets de distorsion de concurrence », a expliqué sur RTL Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux Transports. « Les lignes seront supprimées en concertation avec les régions », a précisé le secrétaire d’État, évoquant des discussions qui doivent s’engager « au retour de l’été ».

Pour le laboratoire d’idées The Shift Project, qui vient de publier ses propositions phares pour le secteur aérien, il faudrait aller plus loin et « supprimer d’ici fin 2022 des liaisons aériennes domestiques là où l’alternative ferroviaire est satisfaisante, soit inférieure à 4 h 30, quelle que soit la compagnie aérienne ». Le train étant en moyenne 40 fois moins émetteur qu’un voyage en avion, la suppression de l’exploitation de ces lignes permettrait de réduire de 30 % les émissions du trafic aérien domestique d’ici 2025, estime The Shift Project.

Quant à la Convention citoyenne pour le climat, qui vient de rendre ses 150 mesures au président de la République, elle propose d’organiser « progressivement la fin du trafic aérien sur les vols intérieurs d’ici 2025, uniquement sur les lignes où il existe une alternative bas carbone satisfaisante en prix et en temps (sur un trajet de moins de 4 heures) ».






21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

21 janvier 2021
Ski alpin à l’arrêt : la revanche du ski de fond et des raquettes
Reportages
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Transports