Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides

Durée de lecture : 2 minutes

18 septembre 2017



Les députés européens, en session plénière, ont adopté le 13 septembre une résolution demandant à la Commission européenne de ne pas autoriser la mise sur le marché de produits importés contenant du soja génétiquement modifié DAS‑68416-4 demandée par la société Dow AgroSciences LLC. En janvier 2017, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) avait donné son feu vert.

Ce soja OGM est tolérant à certains herbicides dont l’acide 2,4-dichlorophénoxyacétique (2,4-D) et le glufosinate ammonium. Dans leur résolution, les eurodéputés soulignent que la « recherche indépendante manifeste des inquiétudes quant aux risques de la substance active 2,4-D pour le développement de l’embryon, les anomalies congénitales et la perturbation endocrinienne ». Si l’approbation de la substance active 2,4-D a été renouvelée en 2015 dans l’Union européenne, « le demandeur n’a toujours pas fourni les informations nécessaires sur les propriétés endocriniennes potentielles de la substance ».

Le glufosinate est également classé comme substance toxique pour la reproduction et « relève dès lors des critères d’exclusion énoncés dans le règlement européen 1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques », ajoutent les députés. Ils rappellent que l’autorisation de cette substance prend fin le 31 juillet 2018.

Selon Inf’OGM, le 12 juillet 2017, en comité d’appel, 15 États membres, dont la France, ont aussi voté contre l’importation de ce soja OGM. Une semaine auparavant, la Commission européenne avait renouvelé, le 4 juillet, l’autorisation de culture du maïs MON810 de Monsanto, et validé l’importation de quatre nouveaux OGM. Les États membres ont « notamment critiqué le manque d’études sur les effets du soja génétiquement modifié sur la santé humaine et animale, ce qui empêche la finalisation de l’évaluation des risques environnementaux », précisent les députés européens dans leur résolution.






25 janvier 2021
Retour des néonicotinoïdes : le conseil de surveillance va à l’encontre de l’Anses
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Pendant la pandémie de Covid, les inégalités ont crû massivement
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    OGM

23 janvier 2021
« Tout le monde craque » : les jeunes activistes du climat sonnés par le Covid
Reportages
25 janvier 2021
L’« agent orange », le poison de la guerre du Vietnam, en procès
Info
23 janvier 2021
Le gouvernement et la déforestation importée : des mots, pas d’actes
Entretien


Dans les mêmes dossiers       OGM