Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires

Durée de lecture : 2 minutes

19 février 2018



Alors que le bilan 2016 des aides versées à la presse pour 2016 a été rendu public la semaine dernière, Médiapart a calculé que quasiment la moitié de ces subsides étaient allés à des journaux détenus par 7 milliardaires et une banque.

Ainsi, (Le Parisien, Aujourd’hui en France et Les Échos), journaux possédés par Bernard Arnaud, première fortune de France, touche 12,3 millions d’euros, soit 15 % des aides publiques directes à la presse.

Les titres de Patrick Drahi (Libération, le groupe L’Express, BFM-Business, BFT-TV, RMC), ont reçu plus de 7 millions d’euros en 2016. « Les banques [lui] ont prêté près de 50 milliards d’euros pour se lancer dans une folle boulimie d’achat, notamment dans les télécoms », rappelle le journal en ligne.

Autre exemple, Serge Dassault, via principalement Le Figaro, a obtenu 6,3 millions d’euros.

Autre révélation du journaliste de Médiapart, Laurent Mauduit, l’importance croissante des aides versées par les géants de l’internet Google et Facebook, ainsi que de la Fondation Bill et Melinda Gates, à la presse nationale. Parmi les journaux ayant reçu des financements : Valeurs Actuelles, Le Monde, Libération, Le Figaro, Les Échos, Les Inrocks, Paris-Match... L’Agence France Presse, France Télévisions, BFM-TV, 20 Minutes et d’autres sont aussi partenaires de Facebook pour la mise en place d’un système de lutte contre les « fake news », présentant le risque de dériver en « police éditoriale », craint Médiapart.

Analysant ensuite les comptes des journaux les plus aidés, (en particulier Le Monde, Libération et Le Figaro), Laurent Mauduit constate que « sans ces aides publiques et privées, ces groupes seraient en situation de faillite ».

Une meilleure répartition des aides publiques serait nécessaire afin de garantir le pluralisme de la presse, estime Médiapart, qui cite à l’appui de sa démonstration la Cour des Comptes : « Il pourrait être opportun de repenser globalement l’action publique en faveur du pluralisme des médias », indique-t-elle dans son rapport annuel.

  • Complément d’info : Médiapart, comme Reporterre et nombre de titres indépendants, ne reçoivent pas de subvention de l’Etat.





27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
27 octobre 2020
Des marins-pêcheurs troquent le chalut pour des bouteilles de plongée
Alternatives
28 octobre 2020
Pour parler aux jeunes, le gouvernement mise sur les « influenceurs » des réseaux sociaux
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés