Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare

Durée de lecture : 2 minutes

25 juillet 2019



Jeudi 25 juillet, au petit matin, une quinzaine de citoyens ont bloqué l’installation des canalisations de la future gare Triangle-de-Gonesse, comprise dans le projet de la ligne 17 du futur métro du Grand Paris Express (GPE). Avant 7 heures du matin, ils ont fait irruption sur le chantier et se sont installés autour des bulldozers. La police est arrivée sur place, a relevé les identités des activistes, mais ne les a pas délogé. Les ouvriers n’avaient, en fin de matinée, toujours pas pu reprendre leur travail. « Nous allons rester jusqu’à leur départ, d’ici 13 heures, promettent les activistes, joints au téléphone par Reporterre. Avec la canicule, leurs horaires sont aménagés et ils ne travaillent pas l’après-midi. »

Le permis de construire de la gare Triangle-de-Gonesse avait été validé en septembre 2018 et ses opposants avaient alors déposé un recours pour le faire annuler. « Il faut lutter, car cette gare ne desservirait pas les Gonessiens : la première habitation serait située à 1,7 kilomètre de la gare ! déplorait en juin Steven Januario Rodrigues, du mouvement politique Nous Gonessiens. C’est une aberration, aucun habitant ne rêve de prendre le métro ici. »

« Nous ne lâcherons pas, car cette gare, c’est le cheval de Troie qui rendra irréversible l’urbanisation du triangle de Gonesse », prévenait Bernard Loup, désireux de protéger ces terres fertiles du nord de Paris. La gare Triangle-de-Gonesse desservirait en fait une zone pensée pour accueillir le gigantesque projet EuropaCity : un demi-millier de boutiques, de quatre hôtels, d’une piste de ski, d’une salle de spectacle, des cinémas, d’un centre aquatique et d’un palais des congrès.

Le sort du mégacomplexe commercial, culturel et sportif, estimé à 3,1 milliards d’euros, est actuellement ballotté entre décisions politiques et judiciaires. Ses promoteurs, le groupe Auchan et le conglomérat chinois Wanda, restent décidés à l’ériger et aspirent à y attirer près de 30 millions de visiteurs par an.

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)
  • Photo : Jean-Baptiste Ingold




Lire aussi : Les opposants à EuropaCity bloquent les travaux de la future gare


2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Blocage de BlackRock : deux activistes encourent de la prison ferme
Lire sur reporterre.net
24 juin 2020
Les multinationales pourraient attaquer les mesures prises contre la pandémie devant les tribunaux
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Luttes