Les pays chasseurs de baleine sabordent à nouveau la création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud

Durée de lecture : 1 minute

12 septembre 2018



Les pays chasseurs de baleines ont une nouvelle fois bloqué la création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud pour ces cétacés menacés d’extinction, mardi 11 septembre. De quoi renforcer les dissensions de la Commission baleinière internationale (CBI), réunie au Brésil. La proposition visait à créer un sanctuaire de 20 millions de kilomètres carrés dans l’Atlantique sud, qui abrite une cinquantaine d’espèces de cétacés. Deux sanctuaires existent actuellement, l’un dans l’océan Indien, l’autre dans l’océan Austral ou Antarctique, où chasse le Japon.

Cette proposition, sur la table depuis près de 20 ans, était présentée par le Brésil, l’Argentine, le Gabon, l’Afrique du Sud et l’Uruguay. Pour être adoptée, elle devait obtenir 75 % des votes des membres de la CBI, qui réunit 89 pays. Le texte a reçu le soutien de 39 membres, alors que 25 autres ont voté contre, Japon, Russie, Islande et Norvège en tête, et plusieurs se sont abstenus.

La délégation japonaise milite pour un changement de la règle de vote au sein de la CBI, seul organe de gestion des grands cétacés. Le Japon, accusé de se livrer tous les ans à la chasse commerciale sous couvert de recherche scientifique, voudrait passer à un vote à la majorité simple, alors que les trois quarts sont nécessaires actuellement. Cela faciliterait la tâche de ce pays qui entend mettre fin au moratoire sur la chasse aux cétacés dans un but commercial, datant de 1986.





Lire aussi : Un baleinier japonais surpris en flagrant délit dans un sanctuaire antarctique


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux