Les pays chasseurs de baleine sabordent à nouveau la création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud

12 septembre 2018

Les pays chasseurs de baleines ont une nouvelle fois bloqué la création d’un sanctuaire dans l’Atlantique sud pour ces cétacés menacés d’extinction, mardi 11 septembre. De quoi renforcer les dissensions de la Commission baleinière internationale (CBI), réunie au Brésil. La proposition visait à créer un sanctuaire de 20 millions de kilomètres carrés dans l’Atlantique sud, qui abrite une cinquantaine d’espèces de cétacés. Deux sanctuaires existent actuellement, l’un dans l’océan Indien, l’autre dans l’océan Austral ou Antarctique, où chasse le Japon.

Cette proposition, sur la table depuis près de 20 ans, était présentée par le Brésil, l’Argentine, le Gabon, l’Afrique du Sud et l’Uruguay. Pour être adoptée, elle devait obtenir 75 % des votes des membres de la CBI, qui réunit 89 pays. Le texte a reçu le soutien de 39 membres, alors que 25 autres ont voté contre, Japon, Russie, Islande et Norvège en tête, et plusieurs se sont abstenus.

La délégation japonaise milite pour un changement de la règle de vote au sein de la CBI, seul organe de gestion des grands cétacés. Le Japon, accusé de se livrer tous les ans à la chasse commerciale sous couvert de recherche scientifique, voudrait passer à un vote à la majorité simple, alors que les trois quarts sont nécessaires actuellement. Cela faciliterait la tâche de ce pays qui entend mettre fin au moratoire sur la chasse aux cétacés dans un but commercial, datant de 1986.



Lire aussi : Un baleinier japonais surpris en flagrant délit dans un sanctuaire antarctique



23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune
23 mai 2019
Pourquoi les jeunes manifestent-il pour le climat vendredi 24 mai ?
Une minute - Une question
22 mai 2019
Thomas Porcher : « Les traités européens sont au cœur du problème de la transition écologique »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux