Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie

Durée de lecture : 2 minutes

20 octobre 2018



« Notre mobilisation a payé », c’est par ces mots que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga a annoncé aux élus régionaux réunis en commission permanente avoir obtenu de l’Etat la prolongation des trains de l’Aubrac et du Cévenol, ainsi que le Toulouse-Cerbère-Port-Bou, a-t-on appris le 17 octobre.

Sous la pression de Carole Delga, l’Etat, qui avait supprimé le TET de nuit Paris-Cerbère en décembre 2015 a accepté de rétablir cette circulation à l’été 2017 pour une durée expérimentale de 2 ans. Par ailleurs, l’Etat et la Région s’étaient engagés à gérer en commun la ligne de l’Aubrac (Clermont-Ferrand – Béziers) à titre expérimental à compter du 1 janvier 2017 pour une durée de 2 ans, en finançant à parité le déficit de cette ligne durant cette période.
Accord prolongé

La Région Occitanie se voit aujourd’hui confirmer par l’Etat la prolongation de l’accord sur le train de nuit Paris – Cerbère-Port-Bou jusqu’à fin 2020, au lieu de juin 2019, c’est-à-dire à l’échéance de la convention TET Etat/SNCF, ainsi que la prolongation d’un an (jusqu’à fin 2019) de l’expérimentation sur la ligne Aubrac.

Pour le Cévenol -qui relie Paris et Marseille par Clermont-ferrand-, l’Etat reverse par ailleurs une quote-part à la Région qui représente 80 % du financement réel et prendra en charge le renouvellement des rames en juillet 2019. Au cours de cette commission permanente, les élus régionaux ont adopté à l’unanimité l’engagement financier de la Région pour le maintien de ces lignes, le portant au total à 6,1 M€ pour l’exploitation de l’Aubrac, 5,15 M€ pour la branche de nuit Toulouse-Cerbère-Port Bou, et plus de 375.000 € pour une étude préliminaire aux opérations de maintien de l’exploitation du Cévenol.

  • Photo : Le Cévenol à Chapeauroux (Lozère) (© Hervé Kempf/Reporterre).




Lire aussi : Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre


30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Transports