Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie

20 octobre 2018

« Notre mobilisation a payé », c’est par ces mots que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga a annoncé aux élus régionaux réunis en commission permanente avoir obtenu de l’Etat la prolongation des trains de l’Aubrac et du Cévenol, ainsi que le Toulouse-Cerbère-Port-Bou, a-t-on appris le 17 octobre.

Sous la pression de Carole Delga, l’Etat, qui avait supprimé le TET de nuit Paris-Cerbère en décembre 2015 a accepté de rétablir cette circulation à l’été 2017 pour une durée expérimentale de 2 ans. Par ailleurs, l’Etat et la Région s’étaient engagés à gérer en commun la ligne de l’Aubrac (Clermont-Ferrand – Béziers) à titre expérimental à compter du 1 janvier 2017 pour une durée de 2 ans, en finançant à parité le déficit de cette ligne durant cette période.
Accord prolongé

La Région Occitanie se voit aujourd’hui confirmer par l’Etat la prolongation de l’accord sur le train de nuit Paris – Cerbère-Port-Bou jusqu’à fin 2020, au lieu de juin 2019, c’est-à-dire à l’échéance de la convention TET Etat/SNCF, ainsi que la prolongation d’un an (jusqu’à fin 2019) de l’expérimentation sur la ligne Aubrac.

Pour le Cévenol -qui relie Paris et Marseille par Clermont-ferrand-, l’Etat reverse par ailleurs une quote-part à la Région qui représente 80 % du financement réel et prendra en charge le renouvellement des rames en juillet 2019. Au cours de cette commission permanente, les élus régionaux ont adopté à l’unanimité l’engagement financier de la Région pour le maintien de ces lignes, le portant au total à 6,1 M€ pour l’exploitation de l’Aubrac, 5,15 M€ pour la branche de nuit Toulouse-Cerbère-Port Bou, et plus de 375.000 € pour une étude préliminaire aux opérations de maintien de l’exploitation du Cévenol.

  • Photo : Le Cévenol à Chapeauroux (Lozère) (© Hervé Kempf/Reporterre).



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre



18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À Montpellier, des activistes anti-pub en procès
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
Les émissions de CO2 en baisse en Europe
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À partir du 10 mai, l’Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir
Lire sur reporterre.net
9 mai 2019
Grève au ministère de l’Écologie contre les suppressions de postes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

17 mai 2019
En prison depuis quatre mois. Son crime ? Être anarchiste
Info
18 mai 2019
« Les normes injustes engendrent une disparition des paysans »
Entretien
17 mai 2019
Un paradis naturel bulgare menacé par une autoroute européenne
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports