Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie

Durée de lecture : 2 minutes

20 octobre 2018

« Notre mobilisation a payé », c’est par ces mots que la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga a annoncé aux élus régionaux réunis en commission permanente avoir obtenu de l’Etat la prolongation des trains de l’Aubrac et du Cévenol, ainsi que le Toulouse-Cerbère-Port-Bou, a-t-on appris le 17 octobre.

Sous la pression de Carole Delga, l’Etat, qui avait supprimé le TET de nuit Paris-Cerbère en décembre 2015 a accepté de rétablir cette circulation à l’été 2017 pour une durée expérimentale de 2 ans. Par ailleurs, l’Etat et la Région s’étaient engagés à gérer en commun la ligne de l’Aubrac (Clermont-Ferrand – Béziers) à titre expérimental à compter du 1 janvier 2017 pour une durée de 2 ans, en finançant à parité le déficit de cette ligne durant cette période.
Accord prolongé

La Région Occitanie se voit aujourd’hui confirmer par l’Etat la prolongation de l’accord sur le train de nuit Paris – Cerbère-Port-Bou jusqu’à fin 2020, au lieu de juin 2019, c’est-à-dire à l’échéance de la convention TET Etat/SNCF, ainsi que la prolongation d’un an (jusqu’à fin 2019) de l’expérimentation sur la ligne Aubrac.

Pour le Cévenol -qui relie Paris et Marseille par Clermont-ferrand-, l’Etat reverse par ailleurs une quote-part à la Région qui représente 80 % du financement réel et prendra en charge le renouvellement des rames en juillet 2019. Au cours de cette commission permanente, les élus régionaux ont adopté à l’unanimité l’engagement financier de la Région pour le maintien de ces lignes, le portant au total à 6,1 M€ pour l’exploitation de l’Aubrac, 5,15 M€ pour la branche de nuit Toulouse-Cerbère-Port Bou, et plus de 375.000 € pour une étude préliminaire aux opérations de maintien de l’exploitation du Cévenol.

  • Photo : Le Cévenol à Chapeauroux (Lozère) (© Hervé Kempf/Reporterre).


Lire aussi : Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Transports