Les transports publics locaux demandent un plan de soutien massif

Durée de lecture : 2 minutes

19 juin 2020



L’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), organisation professionnelle regroupant les entreprises du secteur, demande un plan de soutien massif aux transports publics locaux.

Dans un communiqué publié vendredi 19 juin, elle rappelle que « la crise a provoqué une réduction brutale et considérable des ressources des transports publics locaux, évaluée ce jour, à au moins 4 milliards d’euros ». L’organisation évalue la chute des recette commerciales de la vente des billets à 2 milliards d’euros pour l’instant, et a calculé que deux autres milliards ont été perdus par l’effondrement du versement mobilité (la participation des entreprises aux transports en commun pour le déplacement de leurs salariés). Elle rappelle que le secteur représente 230.000 emplois directs et indirects.

« L’UTP attend un acte fort de la puissance publique pour dépasser la crise et améliorer durablement la mobilité et la vie quotidienne de millions de Français. Le conseil d’administration de l’UTP vient d’adopter une position en ce sens », indique l’organisation. « Ni les autorités organisatrices [les collectivités locales qui gèrent les transports en commun] ni leurs opérateurs ne peuvent faire face à une amputation de leurs ressources d’au moins 4 milliards d’euros en 2020. À défaut de soutien, de très nombreux réseaux seront contraints, dès la rentrée, de réduire massivement, voire de supprimer, leur offre de service. »

Ce plan consisterait « en trois volets complémentaires : un soutien financier immédiat, une relance de l’investissement, un assouplissement du cadre juridique », poursuit l’UTP, qui souhaite également que le taux de TVA soit réduit à 5,5% pour le secteur.





Lire aussi : Le train, grand oublié des plans de relance


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports Covid-19

21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Transports Covid-19