Manifestations : le Parlement européen critique Paris

Durée de lecture : 2 minutes

14 février 2019



Le Parlement européen a condamné jeudi 14 février la répression des manifestations pacifiques par la violence et a appelé les États à ne pas recourir à une force « disproportionnée » contre ceux qui protestent, sans pour autant mentionner en particulier la France ni aucun autre pays. La résolution a été adoptée par 438 voix contre 78 et 87 abstentions.

Un débat sur le droit à manifester pacifiquement lundi suivi du vote d’une résolution avaient été inscrits à l’ordre du jour de la session de février à l’initiative des partis de gauche français, qui souhaitaient réagir au nombre important de blessés comptabilisés durant trois mois de manifestations des Gilets jaunes. La délégation socialiste française au Parlement européen a donné un bilan (hors accidents aux ronds-points) d’un mort et de 1.700 blessés, dont 94 graves et 13 personnes ayant perdu un œil.

Faute d’un consensus avec la droite et les libéraux, la résolution finalement votée ne cite aucun pays — la Pologne, l’Espagne et la Roumanie étaient aussi visées — mais « condamne le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques ». Pas de condamnation, non plus, des armes à « létalité réduite » telles que les lanceurs de balles de défense ou les grenades de désencerclement qu’auraient voulu mentionner les socialistes, les Verts et la Gauche unie européenne (communistes et France insoumise). En lieu et place, un amendement de la gauche confie à la commission des libertés civiles du Parlement le soin de préparer un rapport sur le sujet.






21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Gilets jaunes

THEMATIQUE    Libertés
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Gilets jaunes



Sur les mêmes thèmes       Libertés