Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

Mayotte : un bébé meurt à cause de gaz lacrymogènes lancés par les gendarmes

Vendredi 28 février, à Kahani, un village de Mayotte, un affrontement entre policiers et jeunes gens a provoqué la mort d’un nourrisson. Alors que des hommes cagoulés semaient le trouble devant le lycée polyvalent du village, les gendarmes sont intervenus en utilisant des gaz lacrymogènes. Un projectile a atterri dans un jardin où se trouvait un bébé de trois mois, qui est décédé des suites de l’inhalation des gaz.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende