PPE : Emmanuel Macron convoque les patrons d’entreprises mais refuse d’inviter les ONG

Durée de lecture : 1 minute

25 octobre 2018



Encerclé par des policiers et des CRS, ce mercredi 24 octobre, à 15 heures, dans les jardins proches de la place Clémenceau autour de l’Elysée, plusieurs ONG, comme Greenpeace ou la FNE, se sont rassemblés pour une contre-réunion, en plein air, autour d’une table en U. Au même moment, Emmanuel Macron recevait, à huis-clos, une trentaine de dirigeants d’entreprises comme Total, Edf, Engie, Orano, Bouygues,... pour parler énergie et climat, à deux semaines du dévoilement de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Les ONG entendaient ainsi souligner le fait que le président reçoit les entreprises, mais pas les représentants de la société civile.

« La consommation finale d’énergie en France est repartie à la hausse alors qu’elle devrait baisser drastiquement. L’objectif, pour être à la hauteur de l’enjeu climatique est une division par deux de cette consommation », a expliqué, sous l’oeil des CRS, Célia Gautier, responsable climat et énergie à la Fondation pour l’Homme et pour la Nature.

400 citoyens ont été tiré au sort en juin dernier, dans le cadre du Débat public sur la PPE pour s’exprimer sur la transition énergétique : tous étaient partisans de réduire la part du nucléaire à 50 % en 2025. « L’avis des citoyens doit être retranscrit dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie », souligne Michel Dubromel, président de l’association France Nature Environnement.

  • Source : Sarah Hadrane pour Reporterre
  • Photos : © Sarah Hadrane/Reporterre




Lire aussi : Le débat public sur l’énergie a produit des conclusions utiles... à condition que le gouvernement les entende


30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie