PPE : Emmanuel Macron convoque les patrons d’entreprises mais refuse d’inviter les ONG

25 octobre 2018

Encerclé par des policiers et des CRS, ce mercredi 24 octobre, à 15 heures, dans les jardins proches de la place Clémenceau autour de l’Elysée, plusieurs ONG, comme Greenpeace ou la FNE, se sont rassemblés pour une contre-réunion, en plein air, autour d’une table en U. Au même moment, Emmanuel Macron recevait, à huis-clos, une trentaine de dirigeants d’entreprises comme Total, Edf, Engie, Orano, Bouygues,... pour parler énergie et climat, à deux semaines du dévoilement de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Les ONG entendaient ainsi souligner le fait que le président reçoit les entreprises, mais pas les représentants de la société civile.

« La consommation finale d’énergie en France est repartie à la hausse alors qu’elle devrait baisser drastiquement. L’objectif, pour être à la hauteur de l’enjeu climatique est une division par deux de cette consommation », a expliqué, sous l’oeil des CRS, Célia Gautier, responsable climat et énergie à la Fondation pour l’Homme et pour la Nature.

400 citoyens ont été tiré au sort en juin dernier, dans le cadre du Débat public sur la PPE pour s’exprimer sur la transition énergétique : tous étaient partisans de réduire la part du nucléaire à 50 % en 2025. « L’avis des citoyens doit être retranscrit dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie », souligne Michel Dubromel, président de l’association France Nature Environnement.

  • Source : Sarah Hadrane pour Reporterre
  • Photos : © Sarah Hadrane/Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le débat public sur l’énergie a produit des conclusions utiles... à condition que le gouvernement les entende


15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Le potentiel de développement durable de la Guyane n’est pas dans l’or
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2018
Un Français « consommerait » 352 m2 de forêt tropicale par an
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
12 h de garde à vue pour avoir peint des coquelicots
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
De lourdes amendes requises contre une éleveuse opposée à l’abattage de ses canards
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
La désastreuse pêche électrique a été subventionnée, révèle l’association Bloom
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2018
L’autorité sanitaire interdit les produits à base de métam-sodium
Lire sur reporterre.net
5 novembre 2018
Pas moins de pesticides en France en 2017 qu’en 2016
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Energie
15 novembre 2018
Les ONG écologistes et de solidarité déplorent l’incohérence du gouvernement sur la taxe carbone
Info
14 novembre 2018
En Suède, la « taxe carbone » est bien acceptée
Info
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Energie