Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre

Durée de lecture : 1 minute

19 février 2018

Nicolas Hulot et Stéphane Travert ont présenté lundi 19 février un « plan loup » appelé à régir l’équilibre entre la préservation de l’espèce et la protection des éleveurs pour les six années à venir. Il prévoit une population de 500 loups en 2023. Le ministre de la Transition écologique et solidaire et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont élaboré ce plan issu d’une concertation menée durant l’automne avec les représentants des éleveurs, des ONG et des élus locaux.

Réapparus en France en 1992, les loups ont connu une évolution favorable ces cinq dernières années, passant de 119-229 animaux en mars 2013 à 265-402 en mars 2017, note le gouvernement, une évolution qui « suggère que la population de loups n’est pas exposée à un risque d’extinction démographique supérieur à 10 % sur 100 ans ». Au-delà des frontières françaises, l’Espagne compte 2.200 à 2.500 loups, l’Italie entre 1.000 et 2.400.

En France, le plafond du nombre de loups pouvant être « détruits » est fixé à 40 pour 2018 par le gouvernement, un seuil susceptible d’être réévalué en fonction du suivi de la population cet hiver. A compter de 2019, ce plafond annuel est fixé à 10 % de la population, avec la possibilité d’un relèvement de 2 %.



Lire aussi : Voici comment vivent les loups


30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
30 mars 2020
Face au coronavirus, l’entraide se répand en Angleterre
Info
28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux