Près de Bure, deux perquisitions chez des opposants à Cigéo

Durée de lecture : 2 minutes

3 décembre 2018

Lundi 3 décembre au matin, les gendarmes ont perquisitionné deux maisons du village de Mandres-en-Barrois, près de Bure (Meuse). Selon L’Est républicain, ils agissaient sur commission rogatoire du juge d’instruction de Bar-le-Duc. Ils ont procédé à des perquisitions au domicile d’opposants au projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires.

L’une des personnes visées, un opposant historique né dans le village, a été perquisitionné pour sa participation supposée à un rassemblement non autorisé. La seconde habitante, installée dans le village depuis plusieurs années, l’a été dans le cadre de l’instruction pour association de malfaiteurs. Tout le matériel informatique et téléphonique de ces deux personnes a été saisi ou copié sur place par les enquêteurs. Tous deux sont connus pour leur engagement contre la poubelle nucléaire, notamment pour avoir participé au dépôt de recours contre la cession à l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra) du bois Lejuc, alors bois communal.

Lancées vers 9 h, les perquisitions se sont achevées en milieu de journée. Aucune personne n’est placée garde à vue.

Pour l’association d’opposants Cedra, « les gendarmes reviennent impunément forcer les portes d’habitants et opposants au projet Cigéo, cherchant désespérément des preuves de culpabilité qui leur permettraient de remplir un dossier d’instruction en “association de malfaiteurs” qui demeure décidément bien vide au regard des moyens considérables mis en œuvre pour le remplir ».

Parlant d’un « feuilleton policier sordide, où les atteintes gravissimes aux droits élémentaires des personnes se multiplient, où les idées, l’engagement et la solidarité deviennent criminels », le Cedra a dénoncé dans un communiqué « la stratégie d’asphyxie répressive de la lutte qui poursuit son déroulement, tel un imperturbable rouleau compresseur ».

  • Source : Reporterre


Lire aussi : À Bure, la justice sert à réprimer la lutte contre les déchets nucléaires


31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

THEMATIQUE    Libertés
31 mars 2020
La SNCF « rechigne » à protéger les cheminots contre le coronavirus
Info
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info
31 mars 2020
En Chine et en Italie, « les premiers foyers épidémiques sont des zones très polluées »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires



Sur les mêmes thèmes       Libertés