Programmation pluriannuelle de l’énergie publiée, elle maintient le flou sur le nucléaire

Durée de lecture : 1 minute

28 octobre 2016

Avec plusieurs mois de retard sur le calendrier initial, la feuille de route énergétique de la France qui décline filière par filière (pétrole, nucléaire, éolien, etc.) les objectifs de la loi sur la transition énergétique a été publiée vendredi 28 octobre au Journal officiel. Ce texte, appelé Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), prend la forme d’un décret et fixe la trajectoire d’évolution du bouquet énergétique de la France d’ici à 2023.

Initialement attendu au premier semestre, le texte a été amendé par le gouvernement après consultation de plusieurs organismes (comité d’experts, autorité environnementale, conseil national de la transition écologique, etc.) qui s’étaient montrés critiques. Ils reprochaient notamment un certain flou sur le volet sensible du nucléaire, la loi sur la transition énergétique votée en août 2015 prévoyant la réduction de la part de l’atome de 75% aujourd’hui à 50% d’ici à 2025 dans la production d’électricité.

Sur le nucléaire, la synthèse accompagnant le décret précise que la fourchette anticipée de baisse de la production d’électricité nucléaire pourra également être révisée, dans le cadre de la révision de la PPE, en fonction de l’augmentation de la production renouvelable et des efforts d’efficacité énergétique. Par ailleurs, le décret oblige l’exploitant nucléaire EDF à établir un plan stratégique compatible avec les orientations de la programmation pluriannuelle de l’énergie. Mais la synthèse ne mentionne toujours que la fermeture des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), sans préciser le nombre d’autres réacteurs qui pourraient être fermés d’ici 2023.

- Source : Romandie



Lire aussi : Le gouvernement abandonne à EDF la politique énergétique


28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête
27 mars 2020
Le monde qui vient n’a rien d’une utopie, c’est un cauchemar
Tribune
28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Énergie