RADIO - Bambou raconte l’écologie aux enfants : cette semaine, miel et abeilles, défense des animaux, et vacances !

8 juillet 2017 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Planète Bambou » est un magazine radio pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Dans ce troisième épisode, Bambou a découvert comment on extrait le miel, a rencontré l’association L214 qui défend les animaux et s’est demandé comment partir en vacances de manière écolo.

Salut les humains !

Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis à la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors, dès que mes gardiens ont le dos tourné, je me faufile à l’extérieur et je vais me balader. Je rencontre plein de gens et je leur pose des questions sur le sujet qui me passionne : l’écologie. J’enregistre tout avec un micro que j’ai… emprunté à un humain distrait et je l’envoie par courriel à Reporterre. Vous êtes prêts ? On y va !


Indispensables abeilles

Une abeille couverte de pollen.

Les abeilles ! Sans elles, vous autres, les humains, ne survivraient que quatre ans sur la Terre. Et moi, deux jours, parce que rien ne vaut le miel pour agrémenter une pousse de bambou… Pourquoi sont-elles si importantes ? Parce que ce sont des insectes « pollinisateurs ». En gros, elles utilisent le pollen que produisent les plantes pour fabriquer leur nourriture : le miel. En allant de fleur en fleur, elles font circuler ce pollen. Et, du coup, elles permettent aux plantes mâles de féconder les plantes femelles.

Tous les ans, pour montrer au public à quel point les abeilles sont importantes, un chouette événement a lieu pendant trois jours : les Apidays. À l’hôpital pour enfants Robert-Debré, à Paris, il y avait notamment une démonstration d’extraction de miel. Et moi (comme partout où il y a à manger), j’y étais !

Reportage Apidays.

Qui est l’association L214 ?

Brigitte Gothière.

Les membres de l’association L214 sont des sortes d’agents secrets pour animaux. Ils se battent pour que soient fermés les abattoirs, ces endroits où les vaches, poules, cochons, etc. sont tués et transformés en viande. Pour ça, ils entrent secrètement dans ces lieux et tournent des vidéos sur ce qui s’y passe. Ces images sont très dures, alors je vous conseille, si vous voulez les regarder, de le faire avec un adulte. Ces vidéos ont permis aux humains de se rendre compte que ce que vivaient les animaux dans les abattoirs n’allait pas. Mais, qui est en fait l’association L214 ? C’est ce que je suis allé demander à l’une de ses membres, Brigitte Gothière.

Trois questions à Brigitte Gothière.

Partir en vacances écolo

L’école ou le collège, cette année, c’est terminé. C’est le moment de faire vos bagages et de partir en vacances, seul ou avec votre famille. Mais, ce n’est pas parce que c’est l’été que la planète n’a plus besoin qu’on la protège… Alors comment on fait pour partir en vacances écolos ?

Passer des vacances écolos.

Voilà les humains, c’est tout pour le moment, mais on se retrouve dans deux semaines !


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : RADIO - Bambou raconte l’actu écolo aux enfants : cette semaine, moutons, glyphosate et antimoustique

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photos :
. chapô : un panda roux. Pixabay (CC0)
. abeille : Pixabay (CC0)
. Brigitte Gothière : © Mathilde Bouquerel/Reporterre
. vélo : Pixabay (CC0)





Documents disponibles

  Reportage Apidays.   Trois questions à Brigitte Gothière.   Passer des vacances écolos.
DOSSIER    Radio Bambou

THEMATIQUE    Nature Pédagogie Education
20 mai 2019
François Léger : « Les microfermes sont le chemin vers l’autonomie alimentaire et sociale »
Entretien
20 mai 2019
En quoi l’histoire peut-elle expliquer les répressions d’aujourd’hui ?
Une minute - Une question
21 mai 2019
À Meaux, l’eau de la Terre chauffe les maisons
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Radio Bambou



Sur les mêmes thèmes       Nature Pédagogie Education





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)