Radio Bambou - Les cachalots aiment les câlins

28 octobre 2017 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)



« Radio Bambou », le magazine radio de Reporterre, raconte l’écologie aux enfants de 8 à 12 ans. Aujourd’hui, Bambou a découvert que les cachalots aiment se faire des câlins, il a appris à ne pas tomber dans le panneau des grands fabricants de nourriture, et il a fabriqué des gâteaux pour les oiseaux.

Salut les humains ! Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis à la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je me faufile et je vais me balader. Je rencontre plein de gens et je leur pose des questions ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain distrait et je l’envoie par courriel à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Vous êtes prêts ? On y va !


Les cachalots aiment les câlins

Imaginez un animal marin de 40.000 kilos (le même poids qu’un camion) se mettre à nager vers un de ses copains pour tourner et glisser très lentement contre lui. Voilà ce qu’est un câlin de cachalot. Vous savez, ces animaux de la même famille que les baleines mais qui ont des dents. Un écrivain, Herman Melville, a même écrit un roman sur eux : Moby Dick. Dans ce livre, le capitaine Achab poursuit un énorme cachalot blanc. Jusqu’à maintenant, on ne savait pas grand-chose de ces animaux, ce qui est peut-être la raison pour laquelle on en avait si peur. Sauf qu’on a fait du chemin depuis Moby Dick. Je suis allé demander à Olivier Adam, qui est bio-acousticien, c’est-à-dire qu’il enregistre les sons de la nature pour les étudier, en quoi les idées qu’on a sur les cachalots sont fausses.

  • Écouter ici :
    Interview d’Olivier Adam.

L’envers de l’emballage

On ne va pas se mentir : parfois, il suffit qu’il y ait une figurine StarWars à collectionner dans un paquet de céréales pour qu’on ait envie de l’acheter. Ce n’est pas très malin, parce que ces céréales ne sont pas forcément bonnes pour la santé. Pas très bonnes, voire carrément mauvaises. Même chose pour une boisson sur laquelle on voit des dessins de fruits. Il n’y en a pas forcément à l’intérieur. Tout ça, en fait, c’est ce qu’on appelle du « marketing ». Le plan machiavélique (niark ! niark !) des grandes entreprises qui fabriquent ce qu’on mange pour nous donner envie d’acheter... Il y a du marketing en direction des adultes, bon… mais aussi en direction des enfants. Comment éviter les pièges du marketing pour enfants/ados ? J’ai posé la question à Mégane Ghorbani, de l’association Foodwatch.

  • Écouter ici :
    Interview de Mégane Ghorbani.

Un délice pour les gourmands à plumes

C’est l’automne, bientôt l’hiver, la température commence à baisser. Vous les humains, vous n’aimez pas trop ça. Mais c’est encore plus dur pour les animaux qui passent leur nuit dehors comme… les oiseaux. Car, si une partie d’entre eux migrent, c’est-à-dire qu’ils s’envolent vers les pays chauds pour passer l’hiver au soleil, d’autres restent en Europe et doivent se débrouiller. En ville surtout, mais aussi à la campagne, beaucoup d’entre eux n’y arrivent pas et meurent. Pas très joyeux, mon histoire, mais pas de panique ! Vous pouvez les aider. Comment ? En leur préparant des gâteaux qui leur donneront l’énergie nécessaire pour passer la saison froide. Un gâteau pour oiseaux ? Je vous explique tout ça.

  • Écouter ici :
    Préparer des gâteaux pour les oiseaux.

Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : tous les épisodes de Radio Bambou

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photos :
. chapô : Une femelle cachalot et son petit. Wikipedia (Gabriel Barathieu/CC BY-SA 2.0)
. oiseau : Pxhere (CC0)



Documents disponibles

  Interview de Mégane Ghorbani.   Interview d’Olivier Adam.   Préparer des gâteaux pour les oiseaux.
DOSSIER    Animaux Alimentation Radio Bambou

18 novembre 2017
Fin de la COP 23 : la planète brûle, les diplomates tournent en rond
Info
17 novembre 2017
L’Europe réforme l’agriculture biologique à la baisse
Info
17 novembre 2017
Les syndicats sont d’accord pour rester divisés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Animaux Alimentation Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)