Faire un don
20160 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
25 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Radio Bambou : une après-midi au Cafézoïde, le café des enfants

Durée de lecture : 2 minutes

28 septembre 2019 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou a découvert le Cafézoïde, un lieu où les enfants peuvent jouer et faire de nombreuses activités… notamment, de la musique !

Salut les humains. Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux et vis au Jardin des plantes, à Paris. Je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens tournent le dos, je vais me balader. Je rencontre plein de gens et leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai emprunté à un humain et l’envoie à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Prêts ? On y va.


Un café pour les enfants, de 0 à 18 ans

Vous avez probablement déjà été dans un café avec vos parents, vos grands-parents ou des adultes de votre entourage. Et, vous serez sûrement d’accord avec moi : quand on a fini de chiper les chocolats qui vont avec le thé ou le café de tout le monde et de dessiner sur les serviettes en papier, on s’ennuie sec. Pourtant, il existe un café où on fait tout, mais alors tout, sauf s’ennuyer. Cet endroit merveilleux s’appelle le Cafézoïde. C’est un café spécialement imaginé pour les enfants au sens le plus large — c’est-à-dire de la naissance à 18 ans — pour qu’ils se sentent à leur aise et libre de faire ce qu’ils veulent. Au Cafézoïde, qui se trouve dans le 19e arrondissement de Paris, on peut boire et manger, bien sûr, c’est un café, mais aussi jouer à des jeux de société, danser, chanter, faire de la peinture, du roller, des expériences scientifiques, de la radio... ou tout simplement retrouver ses amis. Eliott est l’un des animateurs du Cafézoïde et il a créé un orchestre pour les enfants et leurs parents. Le « Zoïdeband », c’est son nom, répète tous les samedis après-midi. Et moi, je suis allée voir (et entendre !) ce que ça donne.



  • Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.



Lire aussi : Dans ce village, les écoliers déjeunent au bistrot

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photo : © Mathilde Bouquerel/Reporterre

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle

DOSSIER    Radio Bambou

7 décembre 2019
Le Brésil est toujours en flammes, mais la police harcèle les écolos
Info
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)