Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Politique

Sandrine Rousseau et Yannick Jadot, finalistes de la primaire écologiste. Leurs portraits, leurs idées

Sandrine Rousseau et Yannick Jadot.

Les résultats du premier tour de La primaire des écologistes viennent de tomber : 27,70 % des suffrages pour Yannick Jadot, 25,14 % pour Sandrine Rousseau, qui crée la surprise. Delphine Batho a obtenu 22,32 % des voix, Eric Piolle 22,29 %, et Jean-Marc Governatori 2,35 %.

Pour connaître les idées et le parcours des deux finalistes, voici leurs interviews et portraits.

ENTRETIENS

Yannick Jadot : « Un seul objectif, gagner ! »

© Mathieu Génon/Reporterre

Sandrine Rousseau : « On a besoin d’une radicalité écologique »

© Mathieu Génon/Reporterre

PORTRAITS

Yannick Jadot, l’écolo pragmatique

© Mathieu Génon/Reporterre

« Un pilier d’EELV » pour les uns, « trop droitier » pour les autres, l’eurodéputé Yannick Jadot se pose à la primaire écologiste comme le candidat capable de propulser les Verts à la présidentielle de 2022. Reste à convaincre certains militants déçus de son retrait en 2017.


Sandrine Rousseau, l’écoféministe qui dérange

© Mathieu Génon/Reporterre

L’économiste, vice-présidente de l’université de Lille, se présente comme la plus radicale des cinq candidats à la primaire écologiste. Sandrine Rousseau assume une « écologie de transformation », un projet qui lui vaut régulièrement des attaques sur les réseaux sociaux.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende