Sept Déboulonneurs condamnés pour avoir barbouillé des écrans publicitaires

17 novembre 2016 / par Emilie Massemin (Reporterre)

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu coupables et a condamné sept militants du collectif des Déboulonneurs de Paris, mercredi 9 novembre. Le procès, qui s’est déroulé mardi 11 octobre et auquel Reporterre a assisté, a fait suite à une action du samedi 2 mai 2015, gare de Lyon à Paris. Ce jour-là, trente personnes avaient participé à une action non-violente de barbouillage d’écrans publicitaires, dont les sept militants inculpés.

Six militants (cinq barbouilleurs et un militant proposant des tracts) ont été déclarés coupables de « groupement en vue de préparer des dégradations de biens » et de « dégradation de panneaux publicitaires », et condamnés à une amende de 200 euros chacun. Le militant qui portait le mégaphone a été déclaré coupable de la première infraction et condamné à 100 euros d’amende. En outre, les sept militants ont été condamnés à verser solidairement un euro de dommages et intérêts à la SNCF et à payer chacun 200 euros pour ses frais d’avocat .

« Le 16 novembre, le collectif des Déboulonneurs n’avait toujours pas eu accès aux motivations du Tribunal à prononcer ce verdict », indique le collectif dans un communiqué. Pour William Bourdon, avocat des sept Déboulonneurs, « le tribunal ne semble pas avoir pris en compte la réalité factuelle de ce dossier et a mésestimé à la fois l’inspiration citoyenne de la démarche des membres du collectif et la jurisprudence applicable ».

« Force est de constater la défaillance du gouvernement et des institutions publiques : il n’y a pas de réelle régulation du système publicitaire ni de politiques publiques efficaces pour éviter ses dommages sociaux et environnementaux, dénonce le collectif dans son communiqué. Les véhicules partagés Autolib du groupe Bolloré sont désormais dotés de publicités alors que cela va à l’encontre du règlement local de publicité de Paris et une bâche publicitaire sur un bâtiment historique, d’abord exceptionnelle, devient doucement la norme. »

- Source : Le collectif des Déboulonneurs de Paris




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Luttant contre la publicité, les déboulonneurs passent en procès


20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique
20 octobre 2018
La punaise, le vélo, et le changement climatique
Chronique
19 octobre 2018
Dans le sud de l’Italie, des petits villages résistent face à un gazoduc géant
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés



Du même auteur       Emilie Massemin (Reporterre)