Six ans de prison pour un blogueur vietnamien écolo qui avait appelé à des manifestations pacifiques

Durée de lecture : 2 minutes

3 juillet 2019



Nguyen Ngoc Anh, éleveur de crevettes âgé de 39 ans et militant vietnamien pour le climat, a été condamné début juin, à six ans de prison. Il est accusé d’avoir « produit et diffusé des informations et des documents visant à mettre en péril le pays », d’après l’agence de presse vietnamienne. Selon l’acte d’accusation, Anh aurait écrit sur Facebook des publications incitant les gens à se joindre aux manifestations pacifiques en juin et septembre et posté sur Facebook des publications « antiétatiques ».

Anh protestait contre l’entreprise taïwanaise Formosa Ha Tinh Steel, que le gouvernement vietnamien avait pourtant reconnu coupable d’avoir tué des centaines de tonnes de poisson au large des côtes du centre du Vietnam en 2016. Il avait également exprimé son soutien aux prisonniers politiques détenus au Vietnam.

L’Union européenne (UE), qui a signé le 30 juin dernier un accord commercial avec le Vietnam, a appelé à sa libération immédiate. Les militants des droits de l’Homme au Vietnam parlent d’une « répression en cours » contre les dissidents, notamment ceux qui défendent l’environnement. Anh devra rester en résidence surveillée pendant cinq ans encore après la fin de sa peine de six ans d’emprisonnement.

L’UE demande que les autorités vietnamiennes « libèrent Nguyen Ngoc Anh et tous les défenseurs des droits humains (dont l’environnement) emprisonnés pour avoir exprimé pacifiquement leurs points de vue ». Phil Robertson, directeur adjoint de Human Rights Watch pour l’Asie, a déclaré mercredi que le procès s’inscrivait dans le cadre d’une « répression pour intimider ceux qui pourraient oser mettre en doute l’action du gouvernement ».

Dans le cadre de la nouvelle loi draconienne sur la cybersécurité entrée en vigueur au Vietnam en janvier 2019, Facebook, Google et les autres entreprises du secteur de la technologie sont tenues de stocker localement des données personnelles « importantes » sur leurs utilisateurs au Vietnam, pour les transmettre ensuite au gouvernement.

E.S.

  • Sources : The Guardian et DW
  • Photo : Nguyen Ngoc Anh en 2016 lors d’une manifestation contre la société taïwanaise Formosa Ha Tinh Steel. Sur sa pancarte : « Les poissons ont besoin d’une eau saine, les gens de transparence. » © 2016 Private, via HRW





25 novembre 2020
La médiatrice européenne reconnaît un conflit d’intérêts dans un contrat avec BlackRock
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Selon une ONG, les véhicules hybrides polluent beaucoup plus qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Foie gras : L214 porte plainte contre la France pour violation du droit européen
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête
25 novembre 2020
Crime ou délit ? L’écocide divise les juristes de l’environnement
Info
20 novembre 2020
Rénovation énergétique, ça avance mal ! L’enquête de Reporterre
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés