Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Pesticides

Sortie du glyphosate d’ici 2021 : Macron ne tiendra pas sa promesse

Jeudi 24 janvier 2019, Emmanuel Macron a déclaré que la France ne parviendrait pas à se passer « à 100 % » du glyphosate dans les trois ans. Il avait pourtant promis, notamment sur Twitter en novembre 2017, l’abandon de cette molécule controversée, principe actif du célèbre Roundup de Monsanto, également employée dans d’autres herbicides.

Emmanuel Macron a fait cette déclaration lors d’un « débat-citoyen » à Bourg-de-Péage (Drôme). « Je sais qu’il y en a qui voudraient qu’on interdise tout du jour au lendemain, a déclaré le Président. Je vous dis : [ce n’est] pas faisable et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans, on ne fera pas 100%, on n’y arrivera, je pense pas. »

Le 16 septembre 2018, les députés rejetaient l’ensemble des amendements visant à graver dans la loi l’engagement présidentiel, dans le cadre du débat en nouvelle lecture de la loi Agriculture et Alimentation. Un remake de ce qui s’était passé pendant sa première lecture, en mai 2018. Le Premier ministre, Édouard Philippe, avait assuré que l’engagement d’Emmanuel Macron sur une interdiction en France « d’ici trois ans » de l’utilisation du glyphosate serait tenu, même sans être inscrite dans la loi.

Ce vendredi 25 janvier, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a précisé les propos du chef de l’État : « L’objectif d’Emmanuel Macron de sortie du glyphosate au premier janvier 2021 est l’objectif politique. Nous allons l’atteindre je pense pour 80 % de l’agriculture française. Si nous arrivons plus vite tant mieux, si nous n’y arrivons pas, le président de la République a toujours dit (que) nous ne laisserons personne sans solution. »

« Des milliers d’agriculteurs se passent déjà de glyphosate, en revenant sur sa promesse il montre la nature de son engagement pour l’écologie : du zapping », a réagit l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot ce vendredi matin sur Radio Classique.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende