Surprise juridique à Nantes : le rapporteur demande l’annulation d’arrêtés permettant le lancement des travaux

5 novembre 2016



Lundi 7 novembre, devant la Cour administrative d’appel de Nantes, le rapporteur public préconisera l’annulation « totale ou partielle » des quatre arrêtés préfectoraux qui autorisent les travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Les avocats des opposants, ceux d’Aéroports du Grand Ouest-Vinci et l’État ont pu consulter, vendredi après-midi 4 novembre, le sens des préconisations du rapporteur public concernant l’appel des recours environnementaux.

Et la surprise est énorme : le rapporteur public va demander l’annulation « totale ou partielle » des quatre arrêtés préfectoraux, datés de décembre 2013, portant sur la loi sur l’eau et les espèces protégées, à la fois pour la construction de la plateforme aéroportuaire et la réalisation des routes d’accès. Ces arrêtés autorisent les travaux.

En première instance, le 17 juillet 2015, le tribunal administratif de Nantes avait rejeté en bloc l’ensemble des recours des opposants. D’où cet appel.

L’avis du rapporteur public est un coup de théâtre. Mais pas question de crier victoire trop tôt, réagissent les avocats des opposants : « C’est effectivement un signal fort et favorable pour nous. On ne s’y attendait pas. Mais attendons lundi pour connaître toutes les considérations du rapporteur public. Il y aura des débats, car c’est un dossier compliqué, avec beaucoup d’enjeux », commente Me Thomas Dubreuil.

Le rapporteur public motive sa demande par « une méconnaissance de l’article L411-2 du Code de l’environnement », qui permet à l’État de déroger à l’interdiction de détruire, capturer ou enlever et perturber intentionnellement des espèces animales protégées, de dégrader des sites de reproduction ou aires de repos d’espèces protégées animales et végétales.

Les six magistrats de la Cour administrative d’appel peuvent suivre ou non. Mais dans la grande majorité des cas, leur décision va dans le même sens. Il est toujours possible ensuite de saisir le Conseil d’État.

- Source : Ouest France




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En raison de la trêve hivernale, l’expulsion de nombreux zadistes serait illégale


17 octobre 2017
Des feux de forêt causent 40 morts au Portugal et en Espagne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
Les Vingt-Huit s’accordent sur un objectif climatique sans ambition
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
M. Macron n’a pas dit un mot sur l’écologie durant son interview
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Consultation publique sur l’autorisation d’abattage des bouquetins du Bargy
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Paris envisage aussi la disparition des voitures à essence d’ici à 2030
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
VIDEO - « 5 trucs pour punir une multinationale »
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
L’Institut de l’abeille « en voie de disparition », alertent ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Le tribunal de Marseille interdit la chasse au lagopède alpin et au tétras lyre dans les Hautes-Alpes
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Aux États-Unis, des dizaines de milliers de chevaux sauvages pourraient être euthanasiés
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Le chat domestique, responsable de l’extinction de trente-trois espèces
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
L’usage des armes à feu en nette hausse dans la police
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2017
Greenpeace tire un feu d’artifice depuis la centrale de Cattenom
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2017
Areva perd en justice face à un blogueur qu’elle poursuivait pour diffamation
Lire sur reporterre.net
11 octobre 2017
Les incendies en Californie continuent de s’étendre
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2017
La sécurité de nos centrales est défaillante, selon un rapport commandé par Greenpeace
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

17 octobre 2017
Le film qui sonne la fin du Roundup de Monsanto
À découvrir
17 octobre 2017
La pêche électrique tente de faire son retour en Europe
Info
16 octobre 2017
La dure loi de l’Eroi : l’énergie va devenir plus rare et plus chère
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes