Top départ du débat national sur l’avenir de l’agriculture

Durée de lecture : 2 minutes

24 février 2020

Dimanche 23 février, la Commission nationale du débat public (CNDP) a lancé un vaste débat national, qui durera trois mois, sur l’agriculture et la façon d’utiliser les fonds européens qui lui sont destinés.

Le débat, baptisé « ImPACtons », est piloté par des universitaires, chargés d’assurer la neutralité du processus et surtout la prise en compte de tous les avis. Il sera clôturé le 31 mai et ses conclusions seront envoyées au gouvernement qui devra les intégrer pour rédiger son Plan stratégique national (PSN) exposant les priorités du pays en agriculture. Les plans des 27 pays de l’Union européenne sont attendus par la Commission européenne pour élaborer la prochaine Politique agricole commune (PAC) pour la période 2021-2027.

« Ce n’est pas un débat sur la politique française de l’agriculture, c’est un débat sur la politique agricole européenne », a dit le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume lors de la présentation. Il y voit « une occasion unique de réconcilier les deux France, celle des bobos des villes et celle des habitants de la ruralité ».

« Le débat public représente une formidable opportunité pour attirer l’attention des Français sur la réforme de la PAC »

Les organisateurs ont prévu toute une série de dispositifs pour favoriser la participation populaire, dont une plateforme internet, où les internautes pourront donner leur avis et auront jusqu’au 23 mars pour « participer à la hiérarchisation » des objectifs de la PAC. Les syndicats agricoles, ONG, associations et organisations professionnelles pourront y publier des « cahiers d’acteurs », où exposer leurs visions respectives. Une assemblée citoyenne sur l’agriculture composée de 140 personnes tirées au sort se réunira du 27 au 29 mars. Plus de 30 débats publics seront organisés.

Dans un communiqué, la plateforme Pour une autre Pac, qui réunit plus de 40 organisations paysannes et de la société civile, a appelé « les citoyens à participer massivement au débat public pour faire entendre leur voix et transmettre leur vision de l’agriculture de demain ».

Jacques Morineau, président de Pour une autre PAC et paysan en Vendée, a déclaré : « Le débat public représente une formidable opportunité pour attirer l’attention des Français sur la réforme de la PAC et recueillir leurs avis sur le modèle agricole et alimentaire que nous voulons pour la prochaine décennie. »

- Source : Ouest-France et Pour une autre Pac.



Lire aussi : Réforme de la PAC : La Commission européenne s’entête dans l’agriculture productiviste et connectée


3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
3 avril 2020
Greta Thunberg : « Nous devons lutter simultanément contre la crise climatique et contre la pandémie »
Info
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Agriculture