Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Agriculture

Transports, bâtiment, plastiques jetables : ce qui a changé au premier janvier

Le 1er janvier 2021 va avec son traditionnel lot d’entrée en vigueur de nouvelles mesures. Actu-environnement a listé celles qui concernent le domaine de l’environnement. En voici le résumé.

Dans le domaine des transports :

  • Les vélos vendus neufs doivent désormais être marqués, pour décourager les vols. Les vélos d’occasion devraient suivre le 1er juillet ;
  • Le plafond du forfait mobilités durables est relevé à 500 euros et peut désormais s’appliquer aux salariés qui viennent au travail en trottinette électrique personnelle ;
  • Le malus auto pour les véhicules polluant est relevé, pouvant aller jusqu’à 30.000 euros ;
  • L’indice de qualité de l’air s’améliore : il prend maintenant aussi en compte les particules les plus fines, de diamètre inférieur à 2,5 micromètres (PM2,5) et s’applique à tout le territoire.

Dans le domaine du bâtiment :

  • La prime d’aide à la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’) est élargie aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés ;

Dans l’agriculture :

  • La séparation des activités de conseil et de vente de pesticides est effective ;
  • Les exploitations agricoles n’utilisant plus de glyphosate vont bénéficier d’un crédit d’impôt, ainsi que celles qui sont certifiées « Haute valeur environnementale » (HVE). Ce dernier crédit a été fortement critiqué par les défenseurs de la bio, qui dénoncent dans le label HVE une certification au rabais, qui n’encourage pas une véritable évolution des pratiques des agriculteurs vers la sortie des pesticides.

Dans le domaine de la consommation :

  • Une série d’objets à usage unique en plastique sont interdits, à savoir les pailles, les confettis en plastique, les piques à steak, les couvercles en verre jetables, les couverts, les touillettes, les contenants en polystyrène expansé ou encore les tiges de support pour ballons ;
  • La distribution gratuite de bouteilles en plastique dans les établissements recevant du public, dans les locaux à usage professionnel, ou lors d’événements festifs, culturels, sportifs, est interdite ;
  • Un indice de réparabilité devrait également faire son apparition sur certains équipements électriques et électroniques (EEE).

En urbanisme :

  • Les règles d’installation des entrepôts logistiques sont assouplies, une mesure en contradiction avec les leçons tirées de l’incendie de Lubrizol et Normandie Logistique ;
  • Une taxe luttant contre l’étalement urbain, le versement pour sous-densité, est supprimée, en contradiction avec l’objectif du gouvernement de stopper l’artificialisation des sols.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende