Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefNature

UE : la loi sur la restauration de la nature retoquée en commission

Le projet vise à restaurer, d’ici à 2030, 1/5e des écosystèmes endommagés en Europe.

Le sort du projet de loi européen pour la restauration de la nature est en suspens. Le 27 juin, les eurodéputés de la commission Environnement n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur ce texte visant à rétablir 20 % des écosystèmes terrestres et marins dégradés d’ici à 2030 et 100 % d’ici à 2050.

Le projet de loi a reçu 44 voix pour, 44 contre et zéro abstention — ce qui signifie que le texte n’a pas obtenu la majorité nécessaire à une seule voix près. Dans le camp des détracteurs, les députés d’extrême-droite (ID), de la droite conservatrice (PPE et ECR) et de la droite libérale (RENEW)— où siègent les députés macronistes. « La nature a perdu une bataille aujourd’hui, mais nous continuerons à nous battre en plénière. [...] Il est grand temps de se concentrer sur la perte de biodiversité plutôt que sur ces jeux politiciens », a réagi le socialiste César Luena, rapporteur du texte, accusant le PPE de mener « une croisade » électoraliste.

« Un acte d’irresponsabilité »

Dans un communiqué, l’association de protection des océans Bloom a dénoncé un « acte d’irresponsabilité ». « Au moment où l’océan surchauffe et où l’Espagne suffoque, c’est de la folie », s’est-elle insurgée.

Prochaine étape, le vote en séance plénière la semaine du 10 juillet. Les eurodéputés devront se prononcer sur une motion de rejet déposée par l’extrême droite. Si le projet de loi n’est pas rejeté, de nouveaux amendements seront examinés afin d’arrêter une position commune du Parlement en vue de futures négociations avec les États membres. Objectif, tenter de finaliser le texte d’ici les élections européennes de 2024.

Alors que les alertes sur le front de l’environnement continuent en ce mois de septembre, nous avons un petit service à vous demander. Nous espérons que les derniers mois de 2023 comporteront de nombreuses avancées pour l’écologie. Quoi qu’il arrive, les journalistes de Reporterre seront là pour vous apporter des informations claires et indépendantes.

Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés exclusivement par les dons de nos lectrices et lecteurs : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre. Ce soutien vital signifie que des millions de personnes peuvent continuer à s’informer sur le péril environnemental, quelle que soit leur capacité à payer pour cela. Allez-vous nous soutenir cette année ?

Contrairement à beaucoup d’autres, Reporterre n’a pas de propriétaire milliardaire ni d’actionnaires : le média est à but non lucratif. De plus, nous ne diffusons aucune publicité. Ainsi, aucun intérêt financier ne peut influencer notre travail. Être libres de toute ingérence commerciale ou politique nous permet d’enquêter de façon indépendante. Personne ne modifie ce que nous publions, ou ne détourne notre attention de ce qui est le plus important.

Avec votre soutien, nous continuerons à rendre les articles de Reporterre ouverts et gratuits, pour que tout le monde puisse les lire. Ainsi, davantage de personnes peuvent prendre conscience de l’urgence environnementale qui pèse sur la population, et agir. Ensemble, nous pouvons exiger mieux des puissants, et lutter pour la démocratie.

Quel que soit le montant que vous donnez, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission d’information pour les années à venir. Si vous le pouvez, choisissez un soutien mensuel, à partir de seulement 1€. Cela prend moins de deux minutes, et vous aurez chaque mois un impact fort en faveur d’un journalisme indépendant dédié à l’écologie. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende