Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du premier anniversaire des Gilets jaunes

Durée de lecture : 2 minutes

27 janvier 2020



L’Observatoire parisien des libertés publiques a rendu public, le 24 janvier, un rapport sur la stratégie de maintien de l’ordre lors de la manifestation anniversaire des Gilets jaunes, le 16 novembre 2019 place d’Italie, à Paris. Lors de cette manifestation plusieurs personnes ont été blessées et un manifestant a perdu un œil.

L’Observatoire parisien des libertés publiques, constitué de la section parisienne de la Ligue des droits de l’Homme et du syndicat des avocats de France, constate que :

• Le dispositif du maintien de l’ordre sur la place d’Italie, dès le matin, avait eu pour effet de générer une escalade des tensions, notamment par la présence importante de forces de l’ordre non spécialisées dans le maintien de l’ordre ou n’étant pas identifiées ;

• De multiples irrégularités ont été constatées, telles l’absence de sommations, l’utilisation d’armes en dehors de toute nécessité ou proportionnalité (…) ;

• La demande « d’interdiction » de la manifestation, lors de la conférence de presse, par le préfet de police Didier Lallement, n’avait été accompagnée de la publication d’aucun arrêté d’interdiction, conformément à la procédure requise par la loi. (…) Le préfet semble avoir surtout répondu à des objectifs de communication visant, non pas à pacifier la situation, mais à établir aux yeux du public qu’il agissait avec détermination, ainsi qu’il l’a plusieurs fois rappelé ;

• Une « nasse » avait été instaurée la place d’Italie pendant plusieurs heures qui a été constitutive d’une mise en danger des manifestant.es. (...) »

L’Observatoire indique s’interroger sur « les objectifs poursuivis par les autorités », le dispositif choisi ayant pu accroître « considérablement les tensions » et augmenter « les risques de blessures graves ».






1er décembre 2020
Loi de « sécurité globale » : le timide recul du gouvernement
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Le gouvernement voudrait intégrer la restructuration d’EDF et la reforme du Code minier au projet de loi Convention citoyenne
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Huit associations déposent plainte contre des pesticides plus toxiques qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
L’Australie est en pleine canicule
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Plus de 2.500 manifestants contre Amazon près de Nantes
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2020
Des chefs cuisiniers demandent que le plan de relance favorise l’agroécologie
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Interdiction du glyphosate : trois ans plus tard, Emmanuel Macron n’a pas tenu sa promesse
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Deux militants d’Extinction Rebellion Amiens en garde à vue à la suite d’une action contre Amazon
Lire sur reporterre.net
27 novembre 2020
Les ventes d’Amazon ont bondi de 67 %, un député veut réguler son implantation
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
La médiatrice européenne reconnaît un conflit d’intérêts dans un contrat avec BlackRock
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Selon une ONG, les véhicules hybrides polluent beaucoup plus qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Foie gras : L214 porte plainte contre la France pour violation du droit européen
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
30 novembre 2020
EN PHOTO — La rue dit « stop ! » à la loi de « sécurité globale »
Reportage
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
1er décembre 2020
Des dizaines de grévistes de la faim réclament une taxe écologique
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés