Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du premier anniversaire des Gilets jaunes

Durée de lecture : 2 minutes

27 janvier 2020

L’Observatoire parisien des libertés publiques a rendu public, le 24 janvier, un rapport sur la stratégie de maintien de l’ordre lors de la manifestation anniversaire des Gilets jaunes, le 16 novembre 2019 place d’Italie, à Paris. Lors de cette manifestation plusieurs personnes ont été blessées et un manifestant a perdu un œil.

L’Observatoire parisien des libertés publiques, constitué de la section parisienne de la Ligue des droits de l’Homme et du syndicat des avocats de France, constate que :

• Le dispositif du maintien de l’ordre sur la place d’Italie, dès le matin, avait eu pour effet de générer une escalade des tensions, notamment par la présence importante de forces de l’ordre non spécialisées dans le maintien de l’ordre ou n’étant pas identifiées ;

• De multiples irrégularités ont été constatées, telles l’absence de sommations, l’utilisation d’armes en dehors de toute nécessité ou proportionnalité (…) ;

• La demande « d’interdiction » de la manifestation, lors de la conférence de presse, par le préfet de police Didier Lallement, n’avait été accompagnée de la publication d’aucun arrêté d’interdiction, conformément à la procédure requise par la loi. (…) Le préfet semble avoir surtout répondu à des objectifs de communication visant, non pas à pacifier la situation, mais à établir aux yeux du public qu’il agissait avec détermination, ainsi qu’il l’a plusieurs fois rappelé ;

• Une « nasse » avait été instaurée la place d’Italie pendant plusieurs heures qui a été constitutive d’une mise en danger des manifestant.es. (...) »

L’Observatoire indique s’interroger sur « les objectifs poursuivis par les autorités », le dispositif choisi ayant pu accroître « considérablement les tensions » et augmenter « les risques de blessures graves ».




6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
7 avril 2020
L’école confinée, laboratoire du monde numérique
Tribune
6 avril 2020
Au Canada, les communautés autochtones en première ligne face au coronavirus
Info
6 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés