Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors du premier anniversaire des Gilets jaunes

Durée de lecture : 2 minutes

27 janvier 2020



L’Observatoire parisien des libertés publiques a rendu public, le 24 janvier, un rapport sur la stratégie de maintien de l’ordre lors de la manifestation anniversaire des Gilets jaunes, le 16 novembre 2019 place d’Italie, à Paris. Lors de cette manifestation plusieurs personnes ont été blessées et un manifestant a perdu un œil.

L’Observatoire parisien des libertés publiques, constitué de la section parisienne de la Ligue des droits de l’Homme et du syndicat des avocats de France, constate que :

• Le dispositif du maintien de l’ordre sur la place d’Italie, dès le matin, avait eu pour effet de générer une escalade des tensions, notamment par la présence importante de forces de l’ordre non spécialisées dans le maintien de l’ordre ou n’étant pas identifiées ;

• De multiples irrégularités ont été constatées, telles l’absence de sommations, l’utilisation d’armes en dehors de toute nécessité ou proportionnalité (…) ;

• La demande « d’interdiction » de la manifestation, lors de la conférence de presse, par le préfet de police Didier Lallement, n’avait été accompagnée de la publication d’aucun arrêté d’interdiction, conformément à la procédure requise par la loi. (…) Le préfet semble avoir surtout répondu à des objectifs de communication visant, non pas à pacifier la situation, mais à établir aux yeux du public qu’il agissait avec détermination, ainsi qu’il l’a plusieurs fois rappelé ;

• Une « nasse » avait été instaurée la place d’Italie pendant plusieurs heures qui a été constitutive d’une mise en danger des manifestant.es. (...) »

L’Observatoire indique s’interroger sur « les objectifs poursuivis par les autorités », le dispositif choisi ayant pu accroître « considérablement les tensions » et augmenter « les risques de blessures graves ».






3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête
3 juillet 2020
Réduire le temps de travail, une nécessité écologique
Tribune
4 juillet 2020
Des villes qui suffoquent, des politiques impuissants : témoignages de citadins
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Libertés