Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefLibertés

Une année meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

Selon le rapport de l’ONG Global Witness, publié lundi 20 juin, 185 personnes ont été tuées pour avoir défendu des terres, des forêts ou des rivières promises à une destruction certaine par des industriels. C’est une augmentation de 59 % par rapport à 2014. La réalité pourrait être pire compte tenu de la difficulté de recueillir de telles données.

Le rapport met en avant la vulnérabilité des populations indigènes qui représentent 40 % des victimes de 2015. « Pour répondre à la demande croissante en ressources naturelles telles que les minéraux, le bois ou l’huile de palme, les entreprises qui exploitent ces ressources n’hésitent pas à s’emparer de terres au mépris des gens qui y vivent », explique Billy Kyte, responsable de campagne de Global Witness. Il souligne également que les organismes de protection de l’environnement se retrouvent de plus en plus dans la ligne de mire des services de sécurité privés des entreprises, « un marché florissant de tueurs à gage [...] sans intervention urgente, les décès que nous déplorons aujourd’hui seront vite éclipsés par ceux de demain ».

-  Source : France 24.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende