Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Libertés

Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre

Lors de la manifestation du 5 décembre 2019, à Paris, le photojournaliste, Nnoman, qui couvrait la journée pour Reporterre a filmé une grave violence policière. Dans une vidéo relayée massivement sur Twitter— elle a été vue déjà plus de 300.000 fois — on peut voir deux membres de la Brav (Brigades de répression de l’action violente) frapper à terre un manifestant sans défense, au 5 boulevard Magenta, à Paris.

Équipés de casques de moto et munis de matraques télescopiques, ces unités de police sont vantés par le gouvernement pour leur réactivité. Appelés aussi « voltigeurs », ces policiers sont réapparus en 2019 lors des mobilisations des Gilets jaunes, alors que ces unités avaient été supprimées en 1986 à la suite de l’homicide de l’étudiant Malik Oussekine par un de leurs membres.

Nnoman témoigne :

Même si je suis habitué à voir des violences policières en manifestation, j’ai été abasourdi par celle-ci. Je suis très choqué. La police est tombée sur cet individu qui tentait d’échapper à une charge. Ils se sont défoulés et l’ont roué de coup alors qu’il était en boule. La personne au sol n’avait visiblement pas commis de délit car il n’y a pas eu d’arrestation ensuite. Les policiers sont simplement partis. Quelle est la légitimité de ce comportement ? »

Deux jours auparavant, mercredi 4 décembre, sur Mediapart, la députée LREM Laetitia Avia, niait l’existence même des violences policières. « Apportez-moi une violence constatée et je serai la première à la condamner », disait-elle.

Cette vidéo en est une preuve supplémentaire, « voilà un fait avéré, les condamnations devraient être unanimes », affirme Nnoman.

Selon le site Checknews, l’IGPN — la police des polices — a été saisie.

Source : Reporterre

Photo : © Nnoman Cadoret/Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende