Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Agriculture

27 associations demandent la dissolution de la cellule Déméter

Jeudi 27 février, 27 organisations — dont France nature environnement, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue des Droits de l’Homme ou le WWF — ont demandé, dans une lettre ouverte au Premier ministre Édouard Philippe, la dissolution de la cellule Déméter.

  • Télécharger la lettre ouverte :

« Nous dénonçons vivement que des moyens publics soient mis à la disposition préférentielle d’une branche professionnelle »

Reporterre a enquêté sur cette cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste.

Les organisations signataires ont dénoncé une « criminalisation » des opposants à l’agriculture intensive, ainsi qu’une « mise à disposition de moyens publics » au profit de certains citoyens.

La présentation de l’état des agressions affectant les exploitants agricoles est un constat que nous ne pouvons que déplorer. Face à ces infractions, il est du devoir des services de l’État d’assurer la protection des citoyens, de tous les citoyens. Nous ne pouvons admettre qu’une profession, quelle qu’elle soit, puisse bénéficier de dispositions spécifiques (...) La Loi « doit être la même pour tous, soit qu’elle punisse, soit qu’elle protège ». Aussi dénonçons-nous vivement que des moyens publics soient mis à la disposition préférentielle d’une branche professionnelle. Tous les citoyens doivent être traités de façon équitable. »

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende