Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — OGM

À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés

Les 38 faucheurs volontaires poursuivis pour « dégradation ou détérioration du bien d’autrui commise en réunion » ont été relaxés le 17 janvier dernier par le tribunal de grande instance de Dijon.

Le 28 novembre 2016, ils ont fauché à visage découvert trois essais de colza Clearfield cultivés par la société Dijon-Céréales, en Côte-d’Or. Ces colzas, brevetés par la société BASF, ont été rendus tolérants à des herbicides suite à des mutations – une technique nommée « mutagénèse ». Lors de l’audience, que Reporterre vous avait racontée, en novembre dernier, les faucheurs s’étaient positionnés comme des lanceurs d’alerte, alertant sur les conséquences sur la santé humaine et l’environnement de ces « OGM cachés » et des pesticides qui leur sont liés.

Ni le parquet ni la société coopérative Dijon Céréales n’ont fait appel du jugement. La relaxe des faucheurs est donc définitive.

  • Source : Basta
  • Photo : Le 15 novembre 2018, devant le tribunal de Dijon, le jour du procès des faucheurs volontaires. © Laury-Anne Cholez/Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire