À Montpellier, des activistes anti-pub en procès

Durée de lecture : 1 minute

10 mai 2019



Vendredi 10 mai, trois personnes comparaissaient devant le tribunal de police de Montpellier pour « dégradation légère » de panneaux publicitaires JC Decaux. L’entreprise s’est portée partie civile et a réclamé 3.000 euros de dommages et intérêts. À l’issue du procès, le procureur a requis 300 euros d’amende. Le délibéré du tribunal doit être rendu le 14 juin.

Deux ans auparavant, en juin 2017, Julien, Sarah et Cécile avait remplacé des publicités commerciales par des affiches de solidarité en faveur des migrants. « L’asile est un droit », « Réfugiés, ils ferment les frontières, ouvrons nos portes », avaient-ils notamment écrit sur des pancartes glissées à l’intérieur des panneaux.

Joints par téléphone par Reporterre, les activistes déplorent la « criminalisation de leur action ». « Nous n’avons pas dégradé les panneaux. Nous les avons seulement ouvert avec une clé, disent-ils. Nous assumons pleinement cette acte de désobéissance civile. Comment, en effet, ne pas être indigné par les montants colossaux des recettes publicitaires qui dépassent en 2018, plus de 14,4 milliards d’euros, et de l’autre côté, les moyens d’accueil indigents et la situation humanitaire déplorable qui frappent les personnes étrangères, privées de la satisfaction de leurs besoins fondamentaux ? »

Source : Reporterre

Photo : Montage de trois photos du communiqué de presse en soutien aux « afficheurs solidaires ».





Lire aussi : A Lyon, un activiste anti-pub placé en garde à vue


1er octobre 2020
Groenland : au XXIe siècle, la fonte de la calotte glacière sera la plus importante depuis 12.000 ans
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
La répression des manifestations par la justice est dénoncée par Amnesty International
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
8 septembre 2020
Les fausses promesses de la voiture électrique — l’enquête de Reporterre
Enquête
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Luttes