A l’Assemblée nationale, le lobby de la téléphonie a fait reculer la protection contre les ondes électro-magnétiques

15 octobre 2016



Dans la nuit du 11 au 12 octobre, des amendements dans une loi sur les territoires de montagne ont réduit à rien les dispositifs démocratiques mis en place par la loi Abeille sur l’implantation des antennes-relais.

La loi Abeille du 9 février 2015 permet de limiter l’exposition du public aux radiofréquences émises par les technologies sans-fil (antennes-relais, portables, Wifi, etc.). Elle donne quelques pouvoirs aux élus locaux, en imposant la modération en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques, la concertation avec le public, et la protection des enfants. La loi Abeille est considérée comme un petit premier pas pour un débat plus large sur la protection du public contre les effets des ondes sur la santé.

Pour autant, aussi limitées soient les prérogatives offertes aux élus par la loi Abeille, les amendements votés à l’Assemblée nationale dans la nuit du 11 au 12 octobre dans une loi sur les territoires de montagnes [1] les réduisent à peau de chagrin.

Selon Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits, « le lobby des opérateurs n’est jamais parvenu à digérer le vote de la loi Abeille sur les ondes ». Les amendements votés cette nuit, soutenus par Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, et aussi des Collectivités territoriales, « soutiennent les opérateurs et privent les élus locaux et les citoyens, de leurs droits à l’information, à la transparence, à la concertation ».

Étienne Cendrier appelle le gouvernement, et les sénateurs qui vont prochainement examiner ce texte, « à redonner à la loi Abeille ses dispositifs démocratiques et de protection de la population »

- Source : Yves Heuillard pour Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


[1Assemblée Nationale, Texte de loi 4067 de 6 octobre 2016, amendements 148, 283, 402, 403, 442, 443, 446. Voir ici le dossier législatif.


Lire aussi : Au Sénat, le PS détricote la loi sur les ondes au profit des lobbies

. antenne : Flickr (Cedric Meleard/CC BY-NC-ND 2.0)



23 octobre 2017
Climat et droits humains : Crédit Agricole et Société Générale sous vigilance
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
Les pesticides une nouvelle fois mis en cause dans la maladie de Parkinson
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
VIDEO - L’abbaye Notre-Dame-des-Neiges s’oppose à un projet d’éoliennes en Lozère
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2017
Une initiative citoyenne européenne contre le glyphosate
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2017
Hulot et Travert veulent revoir l’autorisation du sulfoxaflor, pesticide tueur d’abeilles
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Les associations demandent de revenir sur l’autorisation du sulfoxaflor, nouveau pesticide « tueur d’abeilles »
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La justice donne raison à Greenpeace contre une grande firme forestière canadienne
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La pollution a tué 9 millions de personnes dans le monde en 2015 selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Diminution terrible et inquiétante de la population des insectes
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
Les fast food ne trient pas leurs déchets
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
La justice annule un arrêté qui autorisait le tir de six loups
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’eau du robinet est de plus en plus polluée
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Incident à la centrale de Golfech : EDF cité à comparaître
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’alimentation des animaux requiert moins de protéines qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Des circuits de refroidissement de 29 réacteurs atteints par une corrosion importante
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
21 octobre 2017
En ce doux automne, les châtaignes boguent et la vannerie est bucolique
Chronique
21 octobre 2017
La « concertation » à Sivens : un jeu de dupes pour faire avaler une nouvelle pilule
Tribune
23 octobre 2017
A Marseille, l’Hôtel du Nord fait vivre l’atmosphère des quartiers populaires
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions