A l’Assemblée nationale, le lobby de la téléphonie a fait reculer la protection contre les ondes électro-magnétiques

Durée de lecture : 1 minute

15 octobre 2016



Dans la nuit du 11 au 12 octobre, des amendements dans une loi sur les territoires de montagne ont réduit à rien les dispositifs démocratiques mis en place par la loi Abeille sur l’implantation des antennes-relais.

La loi Abeille du 9 février 2015 permet de limiter l’exposition du public aux radiofréquences émises par les technologies sans-fil (antennes-relais, portables, Wifi, etc.). Elle donne quelques pouvoirs aux élus locaux, en imposant la modération en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques, la concertation avec le public, et la protection des enfants. La loi Abeille est considérée comme un petit premier pas pour un débat plus large sur la protection du public contre les effets des ondes sur la santé.

Pour autant, aussi limitées soient les prérogatives offertes aux élus par la loi Abeille, les amendements votés à l’Assemblée nationale dans la nuit du 11 au 12 octobre dans une loi sur les territoires de montagnes [1] les réduisent à peau de chagrin.

Selon Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits, « le lobby des opérateurs n’est jamais parvenu à digérer le vote de la loi Abeille sur les ondes ». Les amendements votés cette nuit, soutenus par Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, et aussi des Collectivités territoriales, « soutiennent les opérateurs et privent les élus locaux et les citoyens, de leurs droits à l’information, à la transparence, à la concertation ».

Étienne Cendrier appelle le gouvernement, et les sénateurs qui vont prochainement examiner ce texte, « à redonner à la loi Abeille ses dispositifs démocratiques et de protection de la population »

- Source : Yves Heuillard pour Reporterre





[1Assemblée Nationale, Texte de loi 4067 de 6 octobre 2016, amendements 148, 283, 402, 403, 442, 443, 446. Voir ici le dossier législatif.


Lire aussi : Au Sénat, le PS détricote la loi sur les ondes au profit des lobbies

. antenne : Flickr (Cedric Meleard/CC BY-NC-ND 2.0)



11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
9 juin 2020
Malgré le Covid, la santé environnementale reste aux oubliettes
Enquête
10 juillet 2020
Le 3 octobre, marchons sur les aéroports !
Tribune
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Pollutions