Faire un don
85148 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
71 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

A l’Assemblée nationale, le lobby de la téléphonie a fait reculer la protection contre les ondes électro-magnétiques

Durée de lecture : 1 minute

15 octobre 2016

Dans la nuit du 11 au 12 octobre, des amendements dans une loi sur les territoires de montagne ont réduit à rien les dispositifs démocratiques mis en place par la loi Abeille sur l’implantation des antennes-relais.

La loi Abeille du 9 février 2015 permet de limiter l’exposition du public aux radiofréquences émises par les technologies sans-fil (antennes-relais, portables, Wifi, etc.). Elle donne quelques pouvoirs aux élus locaux, en imposant la modération en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques, la concertation avec le public, et la protection des enfants. La loi Abeille est considérée comme un petit premier pas pour un débat plus large sur la protection du public contre les effets des ondes sur la santé.

Pour autant, aussi limitées soient les prérogatives offertes aux élus par la loi Abeille, les amendements votés à l’Assemblée nationale dans la nuit du 11 au 12 octobre dans une loi sur les territoires de montagnes [1] les réduisent à peau de chagrin.

Selon Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits, « le lobby des opérateurs n’est jamais parvenu à digérer le vote de la loi Abeille sur les ondes ». Les amendements votés cette nuit, soutenus par Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, et aussi des Collectivités territoriales, « soutiennent les opérateurs et privent les élus locaux et les citoyens, de leurs droits à l’information, à la transparence, à la concertation ».

Étienne Cendrier appelle le gouvernement, et les sénateurs qui vont prochainement examiner ce texte, « à redonner à la loi Abeille ses dispositifs démocratiques et de protection de la population »

- Source : Yves Heuillard pour Reporterre



[1Assemblée Nationale, Texte de loi 4067 de 6 octobre 2016, amendements 148, 283, 402, 403, 442, 443, 446. Voir ici le dossier législatif.


Lire aussi : Au Sénat, le PS détricote la loi sur les ondes au profit des lobbies

. antenne : Flickr (Cedric Meleard/CC BY-NC-ND 2.0)



26 juin 2019
Le Conseil d’État annule l’arrêté « pesticides », jugé insuffisamment protecteur de la santé et de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 juin 2019
Trois « décrocheurs de portrait » ont été relaxés à Strasbourg
Lire sur reporterre.net
26 juin 2019
Europacity : des citoyens bloquent le début du chantier
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Un rapporteur de l’ONU met en garde contre le risque d’« apartheid climatique »
Lire sur reporterre.net
24 juin 2019
Les personnels des parcs nationaux mobilisés contre les baisses de moyens
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
La canicule va frapper la France dès lundi
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Les lignes à haute tension pourraient augmenter le risque de leucémie chez les enfants
Lire sur reporterre.net
22 juin 2019
Une lobbyste pro-agrochimie nommée à l’Anses
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Les fonctionnaires créent un « comité de défense du ministère de l’Écologie »
Lire sur reporterre.net
21 juin 2019
Quatre pays dont la Pologne bloquent la stratégie européenne de neutralité carbone
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : l’ASN oblige EDF à refaire les soudures, mise en service repoussée à 2022
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
« Contamination » radioactive de la Loire à Saumur
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : Le patron d’EDF confirme le retard de mise en service
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
26 juin 2019
Total : au service des actionnaires, au mépris du climat
Tribune
27 juin 2019
L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis
Info
26 juin 2019
Haut Conseil pour le climat : la France réduit beaucoup trop lentement ses émissions
Info


Sur les mêmes thèmes       Pollutions