Antoine Waechter critique l’abandon de Jadot et veut être le candidat écologiste

24 février 2017



Antoine Waechter, ancien secrétaire général des Verts et président du Mouvement écologiste indépendant, déplore le retrait de Yannick Jadot de la campagne présidentielle. Dans un communiqué de presse, il se propose pour être le candidat écologiste.

Texte d’Antoine Waechter :

« En se retirant de l’élection présidentielle et en adoubant Benoit Hamon comme candidat socialo-écologiste, Yannick Jadot est la victime consentante d’une tragique illusion.

Illusion de croire qu’un individu seul est susceptible de déterminer la politique de son pays. Pour savoir ce que le futur président fera, il faut se demander qui est derrière lui. Or, Benoit Hamon est le candidat du Parti socialiste, au sein duquel il est minoritaire. Les engagements obtenus n’engagent que le candidat, pas l’élu, qui devra tenir compte de sa majorité parlementaire, et pas le parti, qui pourtant fournira l’essentiel des membres du Gouvernement.

Illusion de croire que les résistances s’effaceront et qu’il est possible de se passer d’un parti écologiste offensif et visible, capable de créer un rapport de force moral à défaut d’être électoral. En contribuant à l’effacement, pour la première fois depuis 43 ans, de toute représentation écologiste à l’élection présidentielle, Jadot abandonne le seul moyen qu’il avait de se faire respecter.

Tragique, en ce que cet abandon achève le renoncement à un écologisme identifiable, idéologiquement indépendant du socialisme et du libéralisme. Jadot engage ce courant politique vers une dissolution dans une Gauche « progressiste », triste fin après plus d’un demi-siècle d’Histoire.

Mais, Jadot n’avait peut-être pas le moyen de faire autrement pour essayer de sauver son parti et quelques postes de parlementaires.

Je relève le témoin tombé à terre. Mais, pour aller au bout de la démarche, il est nécessaire d’avoir 500 parrains. J’en appelle aux élus qui ont ce pouvoir de permettre à l’écologie politique de poursuivre son chemin. Est-il concevable qu’un pays comme la France n’ait pas de représentation écologiste ? »

  • Source : Courriel à Reporterre
  • Photo : ©Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Voici le texte de l’accord entre Hamon et Jadot


29 mai 2017
Grande barrière de corail : l’impact du blanchissement plus grave que prévu
Lire sur reporterre.net
28 mai 2017
L’élévation du niveau des mers s’accélère depuis 1990
Lire sur reporterre.net
27 mai 2017
Mobilisation contre le projet de Total de forer au large de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
27 mai 2017
Donald Trump repousse à la semaine prochaine sa décision sur l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
25 mai 2017
Grippe aviaire : les éleveurs de canards en plein air sont inquiets
Lire sur reporterre.net
24 mai 2017
Décès de l’acteur Roger Moore : « La cause animale a perdu un fidèle allié »
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
L’état de la biodiversité en France se dégrade continûment
Lire sur reporterre.net
23 mai 2017
Diane Simiu nommée conseillère Environnement pour l’Elysée et pour Matignon
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Bure : la cour d’appel confirme l’illégalité de travaux de l’Andra
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
La Suisse décide de sortir du nucléaire
Lire sur reporterre.net
22 mai 2017
Un paysan qui voulait échapper aux contrôles tué par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’entrée au gouvernement de Hulot reporte la parution du livre « Osons le big bang démocratique »
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
Plus de 28.000 plantes ont des propriétés médicinales
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
L’Europe votera le 30 mai sur les perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
19 mai 2017
A Bonn, les négociations climat s’achèvent, l’incertitude américaine demeure
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
29 mai 2017
À La Colombine, un habitat partagé entre personnes ordinaires et en handicap
Alternative
16 mai 2017
La Hague, un cimetière radioactif de plus en plus dangereux
Tribune
27 mai 2017
Le coût écologique d’internet est trop lourd, il faut penser un internet low-tech
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique